BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21

Vendue: BMW 320/6 E21

La BMW 320 E21 c'est avant tout une icône. Une icône de style d'abord : l'influence de Paul Bracq, crédité pour le dessin de l'E21, y est omniprésente. De sa calandre inclinée "Shark Nose" (pour nez de requin), de ses quatre phares et de ses deux haricots ressortent l'agressivité dont on raffole dans les BMW des années 70. La 320 E21, c'est aussi une icône de la firme Bavaroise. Car si l'E21 ne jouit pas de la c...

BMW
Cette voiture m'intéresse

Résumé

La voiture

La BMW 320 E21 c'est avant tout une icône. Une icône de style d'abord : l'influence de Paul Bracq, crédité pour le dessin de l'E21, y est omniprésente. De sa calandre inclinée "Shark Nose" (pour nez de requin), de ses quatre phares et de ses deux haricots ressortent l'agressivité dont on raffole dans les BMW des années 70. La 320 E21, c'est aussi une icône de la firme Bavaroise. Car si l'E21 ne jouit pas de la c...

En savoir plus

Histoire de la BMW 320

La BMW 320 était une voiture fabriquée par Bayerische Motoren Were AG, également connue sous le nom de BMW en Allemagne de 1937 à 1938, le successeur de la BMW 329 basée à 319. Il était proposé en version 2 portes et cabriolet. Environ 4 200 voitures ont été fabriquées, dont 1 835 cabriolets. ref>BMW 320, www.bmwdrives.com Consulté le 9 décembre 2016 La voiture a été présentée pour la première fois en juillet 1937. Elle présentait une ressemblance très similaire à la 329. C'était une voiture de haute performance avec beaucoup d'admirateurs.

Voir cette voiture sur autopedia
Nous sommes propriétaires de toutes nos voitures, donc vous savez à qui vous achetez. Nous roulons toujours avec, donc nous savons ce que nous vendons. Ah, oui : elles sont toutes garanties 12 mois. La révolution est en route 🚀
PS : vous achetez, nous plantons 🌳 pour notre avenir. Plus d’infos ici

Informations

Notre BMW 320/6 E21

La BMW 320 E21 c'est avant tout une icône. Une icône de style d'abord : l'influence de Paul Bracq, crédité pour le dessin de l'E21, y est omniprésente. De sa calandre inclinée "Shark Nose" (pour nez de requin), de ses quatre phares et de ses deux haricots ressortent l'agressivité dont on raffole dans les BMW des années 70. La 320 E21, c'est aussi une icône de la firme Bavaroise. Car si l'E21 ne jouit pas de la côte ni du même pedigree que l'E9, 3.0 CS ou CSL, elle n'a pas à rougir. Elle devait prendre le relai des excellentes "Neue Klasse", et elle releva ce défi haut la main. Plus que cela, elle fit passer BMW dans une autre dimension. Avec elle, au revoir les années d'austérité, bonjour le succès et la sérénité. En plaçant le sensationnel six cylindres en ligne dans un petit gabarit, rempli d'élégance, de facilité et de sportivité, BMW créa la sensation. La 320/6 est accessible, ce fut la formule gagnante et le sera toujours. À son bord, impossible de passer à côté de ce qui a fait d'elle l'un des maillons les plus importants de l'histoire Béhème. Au volant d'une 320/6, vous n'êtes pas à bord d'une voiture dotée d'un badge à l'hélice. Non, vous êtes dans l'une des voitures ayant forgé la réputation de cette marque légendaire, donc dans l'une des plus fantastique voitures produites.

Notre 320/6 n'est pas l'une des premières produites. Bien qu'elle fut présentée en 1975, la notre vit le jour en 1982. Et vous savez ce que l'on dit : les voitures de fin de série n'héritent jamais des problèmes récurrents des premières. D'origine française, elle fut livrée à son premier propriétaire dans sa teinte blanche à Seaux, le 30 octobre 1982, par le Concessionnaire BMW Terminus Orléans à Montrouge. Pourvue d'un intérieur bleu nuit en tissu du plus bel effet, faisant ressortir le blanc immaculé de la carrosserie, cette 320/6 n'est pas comme toutes les autres. Vous-vous doutiez bien que si nous vous proposons cette auto, c'est qu'elle se distingue du reste de la production…

Celle-ci est en effet équipée du six cylindres, vous l'aurez compris, mais couplé à une boîte de vitesses manuelle. Non pas à quatre rapports mais bien cinq - option rarissime. Ce petit plus est indispensable si vous souhaitez jouir du coupleux six cylindres de - seulement - deux litres, à la tonicité saisissante. Autre détail témoignant de l'avance de BMW sur la concurrence du secteur à l'époque : son seul rétroviseur (et oui, un monospecchio ça n'a pas existé que chez Ferrari, mais sur toutes les autos de cette époque) est électrique ! Ayant passé ces 38 dernières années dans l'hexagone, cette 320 n'est passée qu'entre les mains d'amateurs, amoureux ou collectionneurs méticuleux et respectueux. Ainsi, elle demeure dans son état d'origine, conservée à merveille au fur et à mesure des années. Jamais repeinte, la teinte n'a pas perdue de son éclat au même titre que l'intérieur, trahissant son kilométrage étonnamment bas : 76 876 km.

Fidèle à nos habitudes et à notre philosophie, nous avons pu récupérer une documentation impressionnante à en faire rougir n'importe quel propriétaire de ce petit bijou. À savoir donc : le carnet d'entretien tamponné, la documentation d'époque complète, un dossier sur l'auto rassemblant chacune des factures effectuées ainsi que la revue "L'expert automobile" dédiée à la Série 3 E21. Bien évidemment, la trousse à outil située dans le panneau de coffre est complète. Vous pourrez d'ailleurs trouver dans le coffre une surprise : le carburateur Solex d'origine. Non vous ne rêvez pas, vous avez bien lu. Vous aurez évidemment compris que notre voiture jouit désormais d'un carburateur Weber, pour plus de plaisir.

Très honnêtement, on ne pouvait pas faire mieux. Nous sommes donc très heureux de vous proposer cette splendide pièce d'orfèvrerie bavaroise. Certes loin de l'image des berlines luxueuses, la 320 n'est pas de celles-ci. La 320 est agile, fine, rapide, efficace et spacieuse. Certains vous prendront pour Mesrine (une erreur certes, mais toujours flatteuse), d'autres pour Ronnie Peterson ou Eddie Cheever. Oui la 320 a connu quelques belles heures de gloire en compétition (avec une gueule évidemment plus agressive). Si les BMW des années 80 monopolisent aujourd'hui l'attention, les E21 et autres séries des seventies ne sont pas encore victime d'une hausse démesurée des côtes. Et cela, pour notre plus grand bonheur.

Il est grand temps de rendre à la 320 ses lettres de noblesses, et de rendre service à l'adolescent qui sommeil en vous.

Utilisation

  • La 320 sait tout faire. En ville, le six cylindres est un sérieux avantage, de même que son empattement court. Agile, elle se transforme en routière en un clin d'oeil. Une fois sur l'autoroute, le couple du 2.0 prend le relai. Silencieuse, elle sait aussi se tenir à haute vitesse. Enfin, une fois sur les petites routes sinueuses, attention à la propulsion. Elle est joueuse et terriblement amusante.

Entretien 

  • D'origine française, elle a toujours été entretenue dans un réseau sérieux. Le dossier constitué au fur et à mesure des années et des propriétaires témoigne d'un entretien irréprochable, toujours un plus, même pour des mécaniques réputées incassables. Enfin, nous avons évidemment effectué un check intégral, ainsi qu'une vidange complète.

Historique 

  • Une vie limpide. Livrée en région parisienne, elle n'a jamais quitté le territoire français. Les papiers fournis lors de l'achat de l'auto n'ont jamais quitté la boîte à gants, et le dossier constitué au fil des années témoigne d'un suivi net et précis. 

Modifications 

  • Moteur : Carburateur Weber, le Solex d'origine est disponible et sera évidemment vendu avec l'auto

  • Esthétique : Peinture d'origine, intérieur d'origine et rétroviseur unique d'origine. Notre auto n'a jamais quitté sa configuration originale.

  • Electrique : Aucune modification

Qualités et Défauts

  • Les qualités :

    • Parfaite santé mécanique !

    • Une auto produite à de nombreux exemplaires mais rare dans cette état

    • Dans son jus, un jus de 72.000 km. Neuve ? Presque.

    • Aucuns frais mécanique à prévoir, mécanique réputée incassable

    • Des options rarissimes : rétroviseur électrique et boîte manuelle cinq vitesses

  • Les défauts

    • Quelques défauts minimes de carrosserie, peinture d'origine oblige

    • Un compartiment moteur dans son jus.

    • Les jantes pourraient mériter une peinture.

    • Le Weber. Un plus pour certains, un moins pour d'autres. Le carburateur Solex est évidemment présent.

Frais à prévoir dans l'immédiat 

Rien à faire pour l'instant. Les frais qui s'imposeront sans doutes dans les 5.000 prochains kilomètres sont les tambours arrières.

Images

BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21
BMW 320/6 E21

Videos

Informations principales

MarqueBMW
Année1982
Kilomètres76 876 km
Prix13 000 €

Contrôle Qualité

Note Mecanicus5/5
Mécanique4/5
Historique5/5