Citroën SM
Citroën SM
Citroën SM
Citroën SM
Citroën SM
Citroën SM
Citroën SM
Citroën SM
Citroën SM
Citroën SM

A vendre: Citroën SM

La définition de la GT à la française. Son design atypique, ses technologies innovantes ainsi que sa stature élancée en font un fleuron de l’automobile tricolore. Vous l’aurez sûrement reconnue : il s’agit de la Citroën SM.  La genèse de ce projet remonte au début des années 60. Citroën voyant son vaisseau amiral arriver en bout de course - la DS, pour ne pas la nommer - il était temps de réfléchir à...

Citroën
Cette voiture m'intéresse

Résumé

La voiture

La définition de la GT à la française. Son design atypique, ses technologies innovantes ainsi que sa stature élancée en font un fleuron de l’automobile tricolore. Vous l’aurez sûrement reconnue : il s’agit de la Citroën SM.  La genèse de ce projet remonte au début des années 60. Citroën voyant son vaisseau amiral arriver en bout de course - la DS, pour ne pas la nommer - il était temps de réfléchir à...

En savoir plus

Histoire de la Citroën SM

La Citroën SM est un coupé hautes performances produit par le constructeur français Citroën de 1970 à 1975. La SM s'est classée troisième au concours européen de la voiture de l'année 1971, derrière sa compagne d'écurie Citroën GS, et a remporté le prix de la voiture Motor Trend de l'année aux États-Unis en 1972.

Voir cette voiture sur autopedia
Nous sommes propriétaires de toutes nos voitures, donc vous savez à qui vous achetez. Nous roulons toujours avec, donc nous savons ce que nous vendons. Ah, oui : elles sont toutes garanties 12 mois. La révolution est en route 🚀
PS : vous achetez, nous plantons 🌳 pour notre avenir. Plus d’infos ici

Informations

Notre Citroën SM

La définition de la GT à la française. Son design atypique, ses technologies innovantes ainsi que sa stature élancée en font un fleuron de l’automobile tricolore. Vous l’aurez sûrement reconnue : il s’agit de la Citroën SM

La genèse de ce projet remonte au début des années 60. Citroën voyant son vaisseau amiral arriver en bout de course - la DS, pour ne pas la nommer - il était temps de réfléchir à sa succession. Le cahier des charges est simple : construire une auto puissante tout en conservant l’esprit avant-gardiste de la DS. Le ton était donné, ce projet s'appellera DSport. Mais la durée de carrière de ce dernier se verra écourtée par l’arrivée de Maserati dans le groupe. En effet en 1968, Citroën rachète la marque au Trident et l’avenir de cette remplaçante de la DS - renommée par le nom de code “S” en interne - prend une tout autre tournure…

Le premier changement majeur se trouve sous le capot. L’auto se voit motorisée par le V6 de la Maserati Merak, lui-même dérivé du V8 des Ghibli, Khamsin et autres Bora. Il est repensé par les ingénieurs de la marque aux chevrons pour améliorer sa douceur et sa consommation. Le design est quant à lui confié à Robert Opron - designer bien connu de la maison puisque auteur des lignes des GS, Dyanes ainsi que la DS restylée. Enfin, la SM fait honneur à son aînée en embarquant bon nombre d'avancées techniques. De la direction assistée asservie à la vitesse avec rappel hydraulique dite “Diravi” aux phares directionnels sous verrières en passant par son volant réglable en hauteur et en profondeur, la SM trouve sa place parmi les meilleures GT du moment - marché dominé à l’époque par les Italiennes et les Anglaises. 12 920 exemplaires seront produits au total, tous en France dans les usines de Javel et Abrest.

Viendront ensuite 5 années de bons et loyaux services, notamment auprès de l’Élysée, qui achèveront d’asseoir la réputation de la Citroën SM : celle du fleuron de l’automobile française. La fierté de tout un pays, qui n’avait pas connu d’auto d’excellence depuis la disparition des Facel Vega en 1964. D’autres grands noms figureront au palmarès des propriétaires de SM : le Shah d’Iran, Burt Reynolds, Lee Majors, John Williams, Johan Cruyff ou encore Bernard Pivot.

 

Notre auto est l’une des dernières produites, en 1975. Cette année-là, 114 exemplaires sortiront des usines Citroën. Et parmi ces exemplaires, bon nombre seront assemblés chez Ligier. C’est le cas de notre SM. Terminée en Blanc Meige avec intéieur en cuir noir, elle fut repeinte en Gris Nacré. Jamais restaurée, elle est entièrement d'origine, hormis sa teinte actuelle. Elle présente une patine splendide lui conférant un charme fou. De nombreux frais ont été effectués pour fiabiliser l’auto. Elle dispose également d’un historique complet ainsi que de son bon de commande et d’un dossier de facture important.

Utilisation 

La douceur et l'onctuosité du V6 Maserati couplées au châssis et aux suspensions hydropneumatiques Citroën font de la SM un salon roulant. De quoi transformer vos plus longs trajets en promenades de santé !

Entretien 

Qui dit moteur italien dit entretien délicat. La SM mérite des soins particuliers. Sa technique ainsi que son âge en font une auto à ne pas laisser seule dans un coin. Notre auto a toujours été entretenue avec soin. Des frais importants ont récemment été effectués.

Modifications

La couleur de cette auto n’est pas celle de sa sortie d’usine. Le moteur a quant à lui subi un échange standard. 

Qualités

Jamais restaurée, entièrement dans son jus 

Sellerie d’origine 

Système hydraulique neuf 

5ème main 

Design hors du temps 

Stature présidentielle 

Défauts 

Moteur changé en échange standard

Peinture non matching

Frais à prévoir dans l'immédiat 

Rien à prévoir dans l’immédiat !

Nous contacter pour le dossier factures et photos du châssis / soubassements. 

 

Images

Informations principales

MarqueCitroën
Année1975
Kilomètres180 000 km
Prix59 000 €