Mercedes E55 AMG (W210)
Mercedes E55 AMG (W210)
Mercedes E55 AMG (W210)
Mercedes E55 AMG (W210)
Mercedes E55 AMG (W210)
Mercedes E55 AMG (W210)
Mercedes E55 AMG (W210)
Mercedes E55 AMG (W210)
Mercedes E55 AMG (W210)
Mercedes E55 AMG (W210)

A vendre: Mercedes E55 AMG (W210)

Si notre passion pour l’automobile est intrinsèquement liée au plaisir de conduite, deux grands principes en ont dessiné les codes : sportivité et confort. Depuis tout temps, le gratin de l’industrie automobile a cherché par l’innovation à aller toujours plus vite, dans un confort maximal. La notion de palace volant est devenue bien plus qu’une simple désignation pour quelques...

Cette voiture m'intéresse

Résumé

La voiture

Si notre passion pour l’automobile est intrinsèquement liée au plaisir de conduite, deux grands principes en ont dessiné les codes : sportivité et confort. Depuis tout temps, le gratin de l’industrie automobile a cherché par l’innovation à aller toujours plus vite, dans un confort maximal. La notion de palace volant est devenue bien plus qu’une simple désignation pour quelques...

En savoir plus
Nous sommes propriétaires de toutes nos voitures, donc vous savez à qui vous achetez. Nous roulons toujours avec, donc nous savons ce que nous vendons. Ah, oui : elles sont toutes garanties 12 mois. La révolution est en route 🚀
PS : vous achetez, nous plantons 🌳 pour notre avenir. Plus d’infos ici

Informations

Notre Mercedes-Benz W210 E55 AMG “Salon de Paris” 

Si notre passion pour l’automobile est intrinsèquement liée au plaisir de conduite, deux grands principes en ont dessiné les codes : sportivité et confort. Depuis tout temps, le gratin de l’industrie automobile a cherché par l’innovation à aller toujours plus vite, dans un confort maximal. La notion de palace volant est devenue bien plus qu’une simple désignation pour quelques modèles excentriques. Rouler dans des berlines pimentées, sans jamais avoir l’impression de quitter vos pantoufles et votre canapé, est devenu un lifestyle auquel tout épicurien du pétrole désire goûter. Quand Rolls-Royce et Bentley ont défini leur propre style avec une grandeur décadente et un flegme britannique légendaire dans la première partie du siècle dernier, Mercedes-Benz n’a pas chômé et a - de son côté - imaginé son idée du luxe à grande vitesse. Et pour pimenter le tout, un indépendant appelé AMG est venu donner un coup de jeune à un concept qui prit à un moment donné un sacré coup de vieux. Ainsi naquit la dynastie des berlines schizophrènes “from” Stuttgart, aux allures de vaisseaux conçues pour rouler vite - très vite - sans jamais s’arrêter. Le simple badge minimaliste sert à trahir la dark side du docteur Jekyll, signe distinctif léger mais suffisant pour reconnaître ses pairs. Un seul élément ne trompe pas : les jantes AMG 18 pouces “Aéro”. Le tour est joué. De loin, vieux jeu. De près, pas plus actuelle. Telle fut la ligne directrice. Bien qu'aujourd'hui les AMG aient tendance à vous griller très rapidement (appendices, accessoires, badges et surtout le bruit..), la trop souvent oubliée E55 W210 n’est pas de celles-ci. Son V8 M113 de 349 chevaux est aussi silencieux qu’un tueur professionnel. Pour les amoureux de stats, un 0 à 100 en 4.9 secs suffira à faire taire les sceptiques. Le tout dans un style old-school pour lequel les quadruples optiques y sont pour grand-chose. Et pour couronner le tout, aucun électronique barbant ne viendra se mettre entre vous et la route. L’E55 AMG n’est finalement qu’un savant mélange entre rapidité, confort, sécurité et discrétion. Retour sur l’exemplaire qui fut présenté au Salon de Paris 1998.

 

Notre exemplaire n’est pas un E55 W210 AMG comme les autres. Terminée en Noir Emeraude Metallisé - couleur rare - et intérieur noir, elle fut dotée de toutes les options disponibles à sa sortie. Entendez par là que sa configuration exceptionnelle ne fut pas simplement faite pour satisfaire la volonté de son premier - et certainement très heureux - propriétaire. Non, cet exemplaire fut conçu avant tout pour servir de vitrine dans l’un des plus grands et plus importants salons qui soient, le Mondial de l’Automobile. Notre E55 fut conçue et choisie pour représenter ses futures sœurs, un an avant la sortie officielle du modèle. Dotée d’un intérieur en cuir exclusif graphite/anthracite AMG et d’un équipement Avant-Garde, elle fut construite en 1998 avant d’être vendue neuve en 1999. Elle n’aura finalement connu que trois propriétaires différents jusqu’à aujourd’hui, après n’avoir avalé que 145.000 kilomètres - soit l’équivalent de 45.000 kilomètres pour tout autre auto.

Utilisation

Le E55 AMG est un véritable “Autobahn Killer”. Le confort extra dont vous bénéficiez à l’intérieur et la puissance quasiment illimitée du V8 en font la parfaite berline pour les longues distances. Ses proportions raisonnables et son comportement exemplaire lui confèrent une aisance tant en ville que sur les petites routes. Elle sait tout faire !

Entretien 

Notre E55 W210 AMG a toujours été très bien entretenue. Disposant encore de sa documentation d’origine et de son carnet d’entretien, elle est mécaniquement à jour. Les joints de cache culbuteurs ont été changés ainsi que les filtres à air. Une vidange et un check ont également été effectués.

Historique 

L’historique de l’auto est limpide. Après son exposition durant le Salon de Paris 1998, l’auto fut livrée en principauté. Elle est arrivée en France en 2016. Depuis sa sortie d'usine, elle n’a connu que trois propriétaires.

Modifications 

Moteur : Entièrement d’origine

Esthétique : Entièrement d’origine

Électrique : Entièrement d’origine

Qualités et Défauts

Les qualités :

Configuration exceptionnelle

Ex. Salon de Paris 1998

État impeccable 

Historique limpide

V8 350 chevaux  

Mécanique à jour

Les défauts :

Pas assez bruyante ? 

Un style spécial

Frais à prévoir dans l'immédiat 

Aucun !

Images

Videos

Informations principales

Année1998
Kilomètres146 000 km
Prix17 000 €

Contrôle Qualité

Note Mecanicus5/5
Mécanique5/5
Historique5/5