Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Inscrivez-vous

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Connexion

Vous n'avez pas de compte? Inscrivez-vous

Inscrivez-vous

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Connexion

Vous n'avez pas de compte? Inscrivez-vous

Alfa Romeo Montreal - Group 4

Alfa Romeo Montreal Autodelta Groupe 4 (Tipo 105.64)Présentée sous forme de concept à l'Expo de Montréal en 1967, l'Alfa Romeo de style Bertone est entrée ...

Alfa Romeo
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Alfa Romeo Montreal Autodelta Groupe 4 (Tipo 105.64)

Présentée sous forme de concept à l'Expo de Montréal en 1967, l'Alfa Romeo de style Bertone est entrée en production en 1970. En plus des fabuleuses lignes Marcello Gandini, le Montréal s'enorgueillit également d'un V8 dérivé de la compétition. Il était basé sur le moteur qui avait propulsé les voitures de compétition Tipo 33 à succès.

Compte tenu du pedigree de performance de la voiture, il était peut-être surprenant qu'aucune version de compétition n'ait été créée. Il faut cependant noter qu'en 1970, les GT de série n'étaient plus très présentes dans les grandes manifestations internationales. Cela a changé plus tard dans la décennie avec l'introduction de la catégorie Groupe 4 pour laquelle Ferrari et Porsche avaient créé des voitures de compétition.

Officiellement, Alfa Romeo n'a pas emboîté le pas, mais en juillet 1971, Autodelta a pris livraison d'une route de Montréal. Le département officiel de compétition d'Alfa Romeo était préoccupé par la dernière Tipo 33 du Championnat du Monde, mais il a quand même trouvé le temps de reconstruire la voiture selon les spécifications du Groupe 4.

Le Montréal a été dépouillé de tout luxe inutile et équipé d'un arceau de sécurité complet, ce qui a amélioré la sécurité et la rigidité à la torsion du châssis. Des fusées éclairantes ont été installées pour dégager les pneus plus larges, tandis qu'un barrage d'air avant a également été installé. Le moteur a d'abord été réglé, puis agrandi pour déplacer un peu moins de trois litres.

Terminé à la fin de 1972, Group 4 Montréal a été lancé au Salon de l'auto de London Racing en janvier 1973. Il a ensuite été vendu à Alfa Romeo Allemagne pour être utilisé dans la populaire série DRM pour les voitures GT. Prête à courir en mai 1973, la voiture a été confiée à l'équipe de course spécialisée de Dieter Gleich, qui en était aussi le pilote principal.

Gleich a couru la voiture avec un certain succès dans certaines épreuves de la série DRM au cours de la saison 1973. En l'absence de travaux de développement, la machine unique a été mise en veilleuse à la fin de l'année. En 1975, elle a été dépoussiérée et vendue par Alfa Romeo Allemagne et a fait l'objet de nouvelles sorties DRM par Dieter Meyer.

Dès le départ, le groupe 4 construit par Autodelta s'est heurté à la concurrence des Porsche 911 Carrera RSR les plus sophistiquées, dont la Porsche 911 Carrera RSR, en nombre. Nous ne saurons jamais si un programme plus sérieux aurait fait du Montréal une gagnante. Une campagne de Montréal a également été menée aux États-Unis, mais avec peu de succès.

Châssis : AR1425230

Initialement terminé par Alfa Romeo en mars 1971, ce Montréal a été expédié à Autodelta en juillet de la même année. Le département compétition d'Alfa Romeo a ensuite passé les mois suivants à transformer la voiture en coureur du Groupe 4. Il a d'abord cassé la couverture au London Racing Car show de 1973 et a ensuite fait campagne dans la série allemande DRM. Son meilleur résultat fut un troisième au tour de Zolder en 1973. Après la fin de sa carrière de course automobile contemporaine, la voiture unique a disparu jusqu'à ce qu'elle refasse surface en 2003, lorsqu'elle a été acquise par le propriétaire actuel. A l'époque, elle était peinte en orange, mais elle a depuis été entièrement restaurée dans ses couleurs vertes d'origine. Lors d'une très rare sortie, il a été présenté par le marchand suisse Lucas Hüni lors de la Techno Classica 2015 à Essen. 

Aucun article n'est lié à cette fiche pour le moment