Aston Martin Virage  -  Volante
Aston Martin Virage  -  Volante
Aston Martin Virage  -  Volante
Aston Martin Virage  -  Volante
Aston Martin Virage  -  Volante
Aston Martin Virage  -  Volante
Aston Martin Virage  -  Volante
Aston Martin Virage  -  Volante
Aston Martin Virage  -  Volante
Aston Martin Virage  -  Volante

Aston Martin Virage - Volante

Pour Aston Martin, c’est comme une tradition : le cabriolet n’est jamais loin de son coupé ! La Virage Volante a donc été présentée à l’automne 1990, avec 2 places. Deux ans plus t...

Aston Martin

Histoire

Histoire de la Aston Martin Virage - Volante

Pour Aston Martin, c’est comme une tradition : le cabriolet n’est jamais loin de son coupé ! La Virage Volante a donc été présentée à l’automne 1990, avec 2 places. Deux ans plus tard, lorsque la voiture de série a été mise en vente, elle est devenue un 2+2.

Aston Martin Virage  -  Volante
Aston Martin Virage  -  Volante
Aston Martin Virage  -  Volante

La première Volante était équipée de roues en alliage de 16 pouces du coupé, mais elles ont été rapidement relayées par une roue plus fine à 5 rayons, de 17 pouces. À peu près à la même époque, en 1993, les prises d'air en aile, initialement visibles sur les croquis de conception de la Virage, ont été vues sur les voitures. Il était possible d’ajouter cette caractéristique aux Vantage et Volante lorsque celles-ci retournaient dans les ateliers Work Service.

La quasi-majorité de la production de la Virage Volante était munie du moteur V8/ 89 standard de la Virage. Elle pouvait atteindre une puissance de 330 ch et un couple de 350 lb/ft, associé soit, à une boîte manuelle ZF à 5 vitesses (seulement 27 exemplaires construits), ou bien, à une boîte automatique Torqueflite à 3 vitesses (plus tard 4 vitesses + overdrive).
Les 10 derniers exemplaires ont reçu le moteur V8 Coupé 95/ spec plus puissant - avec une puissance maximale de 349 ch à 6000 tr/min et un couple de 369 lb/ft à 4300 tr/min.

À l’origine, l’intérieur était très proche de celui du coupé Virage : un volant à deux branches et un ordinateur CIV (système informatisé de recherche des pannes). A posteriori, les voitures présentent de multiples différences face au coupé. En effet, le placage de noyer s'étend jusqu'à la console centrale et aux abords des instruments et le CIV est remplacé par trois cadrans d'instruments conventionnels. Le volant était équipé d'un airbag, un élément standard des voitures américaines, provenant de la famille FordMoCo.  En outre, la Volante se distingue par un travail réalisé en chrome brillant sur le haut du pare-chocs avant, le long du bord supérieur des portes et le long du bord du coffre. Les poignées de porte ainsi que la calandre sont chromées.
Le toit convertible du Virage Volante était en mohair multicouche finement ajusté, doté d'une lunette arrière en verre (entièrement électrique). Mais il ne pouvait pas se replier entièrement dans la carrosserie, ce qui limitait la visibilité à l’arrière.

En 1992, la demande pour le coupé Virage était très faible et la Vantage suralimentée n’était pas encore entrée en production. En 1992 et 1993, 125 exemplaires ont été réalisé. La production de la Virage Volante a pris fin en 1996 avec 234 modèles, dont seulement 20 modèles importés aux États-Unis. Une situation surprenante puisque la précédente Virage Volante V8 avait été très vendue en Amérique du Nord entre 1978 et 1990…

Images

Aston Martin Virage  -  VolanteAston Martin Virage  -  VolanteAston Martin Virage  -  VolanteAston Martin Virage  -  VolanteAston Martin Virage  -  VolanteAston Martin Virage  -  VolanteAston Martin Virage  -  VolanteAston Martin Virage  -  VolanteAston Martin Virage  -  VolanteAston Martin Virage  -  VolanteAston Martin Virage  -  VolanteAston Martin Virage  -  VolanteAston Martin Virage  -  Volante

Estimation

Utiliser notre technologie unique pour connaître le vrai prix de marché de sa voiture

Contribuer

Vous avez une info ou quelque chose à ajouter sur cette voiture?