BMW M3 (E36) -  IMSA GT
BMW M3 (E36) -  IMSA GT
BMW M3 (E36) -  IMSA GT
BMW M3 (E36) -  IMSA GT
BMW M3 (E36) -  IMSA GT
BMW M3 (E36) -  IMSA GT
BMW M3 (E36) -  IMSA GT
BMW M3 (E36) -  IMSA GT

BMW M3 (E36) - IMSA GT

En 1995, Erik Wensberg, ancien Brand Manager pour M Motorsport puis responsable de la compétition pour BMW aux USA, était prêt à faire courir la M3 sur la plus grande compétition...

BMW

Résumé

Histoire

Histoire de la BMW M3 (E36) - IMSA GT


En 1995, Erik Wensberg, ancien Brand Manager pour M Motorsport puis responsable de la compétition pour BMW aux USA, était prêt à faire courir la M3 sur la plus grande compétition américaine. À l'époque, c'était le concours IMSA GTS. C'est en quelque sorte le prédécesseur spirituel du programme GTLM actuel de l'IMSA. Mais avec une grande différence : les voitures de course étaient à châssis tubulaire.

BMW M3 (E36) -  IMSA GT
BMW M3 (E36) -  IMSA GT
BMW M3 (E36) -  IMSA GT

 "Nous voulions faire la course avec ce que nous vendons ", explique Wensberg. Et pour cause : la M3 de série était sur le marché, grande concurrente de la Porsche 911 qui luttait à l'époque contre BMW en catégorie GTS-2.

Wensberg a vendu l'idée au conseil d'administration de BMW North America, mais il fit une erreur : il a accepté de n'être soutenu par l'usine qu'à hauteur de 50% de son budget initial. Ce qui l'obligerait à travailler avec des partenaires extérieurs pendant toute la durée du projet : Yokohama, Red Bull, Valvoline et autres.

Tom Milner et ses équipes de préparateurs seraient en charge du développement du proto. Comme l'argent et le temps de développement étaient serrés, il a fallu trouver des voitures déjà préparées pour se mettre tout de suite dans le bain. Des proches de BMW Motorsports et du pilote de longue date de BMW Dieter Quester ont ainsi trouvé les deux premières voitures.

Le châssis 001 a été construit à l'origine comme une mule de développement du groupe N de la FIA, supposément pour les essais en soufflerie. Les règles du groupe N de la FIA, un standard du sport automobile depuis des décennies partout sauf aux États-Unis, avaient permis d'avoir un certain nombre de voitures en stock qui roulaient finalement peu. Imaginez quelque chose de proche d'une vieille Firehawk IMSA ou d'une voiture de tourisme améliorée SCCA actuelle. Le préparateur PTG du donc partir de cette auto pour la faire rivaliser avec des voitures déjà taillées pour la compétition aux US. Il fallait plus de puissance, notamment en raison de l'homologation par l'IMSA de moteurs à plus fort potentiel.

Le châssis 001 a servi de base de départ pour toutes les autres évolutions, et démarrera la compétition en 1996. Après avoir porté les couleurs de Valvoline, il portera ensuite la livrée verte et blanche de la First Union Bank.

PTG l'a surtout utilisé pour développer l'ensemble mis à jour qui apparaîtrait pour la saison 1996, y compris les fusées éclairantes d'aile et la voie élargie. On croit qu'au cours de la saison 1996, ce châssis portait habituellement le numéro 07, mais pas toujours, note M. Wensberg, car les numéros d'immatriculation passaient parfois d'une baignoire à l'autre. Ses graphismes n'étaient pas non plus statiques. Après avoir porté les couleurs Valvoline, le châssis a ensuite porté le vert et le blanc de la First Union Bank.

Le châssis 001 couru jusqu'en 1997, avec un certain nombre de belles courses au palmarès (malgré un abandon à Daytona). 

Images

BMW M3 (E36) -  IMSA GTBMW M3 (E36) -  IMSA GTBMW M3 (E36) -  IMSA GTBMW M3 (E36) -  IMSA GTBMW M3 (E36) -  IMSA GTBMW M3 (E36) -  IMSA GTBMW M3 (E36) -  IMSA GTBMW M3 (E36) -  IMSA GT

Videos

Estimation

Utiliser notre technologie unique pour connaître le vrai prix de marché de sa voiture