Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

BMW Z1

La BMW Z1 est le premier modèle de la gamme de roadsters (cabriolets biplaces) de la série Z de BMW, et a été produite en nombre limité de 1989 à 1991. La Z1 est unique pour ses...

BMW
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

La BMW Z1 est le premier modèle de la gamme de roadsters (cabriolets biplaces) de la série Z de BMW, et a été produite en nombre limité de 1989 à 1991. La Z1 est unique pour ses panneaux de carrosserie en plastique et ses portes coulissantes verticales qui s'enfoncent dans les seuils de porte. C'est l'une des premières BMW à utiliser une suspension arrière multibras. La principale particularité du moteur est son six cylindres en ligne de 2,5 litres et la boîte manuelle à 5 rapports de la E30 325i. En 1996, le successeur de la Z1, la Z3 produite en série, a été mise en production.

Développement et lancement

Début 1985, BMW a créé une division appelée BMW Technik GmbH pour développer des concepts pour de nouveaux véhicules et de nouvelles technologies. Le directeur de BMW Technik GmbH était Ulrich Bez, qui a supervisé le développement de la Z1. Le contrôle du projet a été confié à Klaus Faust lorsque Bez a quitté BMW en octobre 1988. En août 1985, le conseil d'administration de BMW a approuvé la poursuite du développement du premier concept de véhicule de BMW Technik, le Z1, dont le concepteur principal était Harm Lagaay. Un an plus tard, le premier prototype routier a été produit et BMW a rendu public le projet. Au début de 1987, BMW annonçait l'entrée en production de la Z1 et, en septembre 1987, la forme de production de la Z1 a été dévoilée au Salon de Francfort. La production a débuté en octobre 1988. L'objectif de prix initial était de 80 000 DM, mais lorsque la production a commencé, le prix de base était passé à 83 000 DM.

Portes

Les portes sont uniques en ce sens qu'elles se rétractent verticalement, au lieu des modèles traditionnels qui se balancent vers l'extérieur ou vers le haut (la première voiture à portes rétractables fut le Kaiser Darrin de 1954, bien que ces portes ne glissent pas vers l'avant ni vers le bas). La carrosserie, avec ses hauts seuils, offre une protection contre les chocs indépendante des portes, et il est possible (bien que ce ne soit peut-être pas légal dans certains pays) que la Z1 puisse être conduite avec les portes abaissées. La fenêtre et la porte sont entraînées par des moteurs électriques avec des courroies dentées en caoutchouc et peuvent être remontées manuellement en cas d'urgence.

Corps

En plus de la conception unique de la porte, la carrosserie Z1 présente plusieurs autres innovations : des panneaux de carrosserie en plastique amovibles, un plateau inférieur plat, un arceau de sécurité intégré dans le pare-brise et des coutures soudées en zinc continu. Le capot, le soufflet et le couvercle du toit sont des composants en fibre de verre fabriqués par Seger + Hoffman AG. La voiture est peinte d'un vernis flexible spécial développé conjointement par AKZO Coatings et BMW Technik GmbH. Lors du lancement de la Z1s, BMW a suggéré aux propriétaires d'acheter un jeu supplémentaire de panneaux de carrosserie et de changer la couleur de la voiture de temps à autre. En fait, la voiture pouvait être conduite avec tous les panneaux complètement enlevés, un peu comme la Pontiac Fiero. BMW affirmait que la carrosserie pouvait être complètement remplacée en 40 minutes (bien que les propriétaires de Z1 affirment que c'est faux ! ). L'aérodynamique a été un des grands sujet lors de la conception du véhicule. Le dessous de caisse plat en plastique est utilisé pour l'aérodynamique à effet de sol et le pare-chocs arrière - en combinaison avec le silencieux de forme aérodynamique, lui aussi - forment un diffuseur pour réduire la portance arrière. L'extrémité avant induit apparemment une zone de haute pression juste devant des roues avant pour augmenter la traction des roues avant. La Z1 a un coefficient de traînée de 0,36 Cd avec charge vers le haut ou 0,43 Cd avec charge vers le bas.

Suspension

La suspension arrière, appelée Z Axle, a été spécialement conçue pour la Z1. Elle a été l'une des premières BMW à être dotée d'un design multibras. Dans les années 1990, l'essieu Z sera utilisé sur une multitude de véhicules du groupe BMW, y compris la série 3 E36 et la R40 Rover 75. Les roues, semblables à celles de la E30 325i, sont des roues de 15 pouces de diamètre (380 mm) sur 7 pouces (180 mm) de largeur à l'avant et à l'arrière, équipées de pneus 205/55VR-15.

Groupe motopropulseur

Le seul groupe motopropulseur est un moteur M20 de 2,5 litres à six cylindres en ligne et une boîte manuelle Getrag 260/5 à cinq rapports, provenant de la E30 325i. Il s'agit d'un moteur droit à six cylindres en ligne de 2 494 cm3 (152 po3) à SACT, qui produit 125 kW (168 ch) à 5800 tr/min et un couple de 222 lb-pi N⋅m (164 lb⋅ft). Le moteur est incliné de 20 degrés vers la droite, pour s'adapter à la ligne de capot basse.

Série Z

Le ''Z'' de Z1 signifiait à l'origine Zukunft, "futur" en allemand. Plus tard dans la série Z, les Z3, Z4 et Z8 seront disponibles en cabriolet 2 places (mais certains modèles étaient également disponibles en coupé 2 places).

Production

La Z1 a été produite de mars 1989 à juin 1991, toutes dans l'usine BMW de Munich, 8.000 voitures ont été produites. Toutes les voitures étaient à conduite à gauche et la majorité (6 443) ont été vendues sur le marché allemand de BMW. Le pays qui a reçu le deuxième plus grand nombre de Z1, l'Italie, a reçu moins de 7 % du total des ventes. Les BMW Z1 officiellement importées en France avaient des phares jaunes au lieu des phares clairs que l'on trouve ailleurs. La demande initiale était très forte, BMW ayant reçu des commandes pour 3.500 véhicules avant même que la production aie commencé. Cependant, la demande a chuté considérablement vers 1988 et BMW a cessé la production en 1991. Selon certaines hypothèses, la baisse de la demande réelle serait due une demande gonflée artificiellement aux débuts par des spéculateurs. En 1988, cependant, BMW avait déclaré avoir reçu plus de 35.000 commandes pour la Z1, alors qu'ils n'étaient capables d'en produire que 10 à 20 par jour : pari compliqué ! Plus de la moitié de tous les véhicules Z1 (soit 4 091) ont été produits en 1990. Soixante-dix-huit véhicules Z1 auraient été utilisés comme mules d'essai, bien que la plupart aient été vendus ultérieurement sans garantie et, vraisemblablement, à un prix inférieur. Aucun des véhicules Z1 n'a été vendu avec climatisation. Le tableau de bord du véhicule est très petit et il n'y avait pas de place pour le chauffage et la climatisation. La Z1 était disponible en six couleurs extérieures et quatre couleurs intérieures. Le rouge est la couleur extérieure la plus courante. La plupart (6 177) étaient rouges, noires ou vertes avec un intérieur gris foncé. Extérieur jaune clair (fun-gelb en allemand,133 exemples réalisés) ou intérieur rouge (38 exemples réalisés) sont les couleurs les plus rares. Les couleurs bleu piscine et orange ont été réservées aux designers de la voiture, Ulrich Bez et Harm Lagaay.

Articles

Aucun article n'est lié à cette fiche pour le moment