Bugatti Type 35 -  A
Bugatti Type 35 -  A
Bugatti Type 35 -  A
Bugatti Type 35 -  A
Bugatti Type 35 -  A
Bugatti Type 35 -  A

Bugatti Type 35 - A

Si la Type 35 fonctionne bien, les demandes de font de plus en plus nombreuses. Pour y faire face et ainsi satisfaire sa clientèle, Ettore Bugatti se penche sur la concept...

Bugatti

Résumé

Histoire

Bugatti Type 35 A Técla

Si la Type 35 fonctionne bien, les demandes de font de plus en plus nombreuses. Pour y faire face et ainsi satisfaire sa clientèle, Ettore Bugatti se penche sur la conception d'une auto de Grand-Prix moins onéreuse. Cette dernière va faire son apparition en Mai 1925, un peu moins d'un an après la première apparition de la Type 35 standard. Nommée 35 A et baptisée au catalogue "Course imitation", elle sera surnommée Técla, clin d'oeil au joaillier parisien spécialisé dans les perles de culture.

Bugatti Type 35 -  ABugatti Type 35 -  ABugatti Type 35 -  A

Moteur

Pour cette auto "meilleur marché", le huit cylindres en ligne est conservé. Toutefois, l'auto se doit d'être moins onéreuse, donc moins puissante. Pour cela, la 35 A se voit dotée d'un vilebrequin 3-paliers à billes. L'alésage et la course de 60 par 88 mm reste identique, tout comme la distribution : on retrouve un arbre à cames en tête, trois soupapes par cylindres, deux soupapes d'admission et une soupape d'échappement. La 35 A était équipée soit de deux carburateurs Solex MHO35, soit de deux Zenith 36HAKB (similaires à ceux de la 35). Le tout permet à la 35 "bon marché" de développer une puissance très honorable de 75 ch. Elle dispose d'un allumeur BOSCH avec renvoi d'angle en bout d'arbres à cames, ou Vertex (à la place de la magnéto) selon les millésimes. 

Châssis et conception

La Type 35 A reste de conception similaire à la Type 35. Toutefois, toujours dans une optique de faire baisser les coûts, les jantes en alliages sont ne sont pas disponibles, seulement des roues à rayons de 19 pouces avec de petits tambours de 270 mm. Si l'habitacle ne dispose pas de pompe à huile manuelle, il diffère légèrement entre les 35 A et les 35 A à magnéto/allumeur. Enfin, la 35 A dispose à nouveau du petit radiateur de 270 mm, déjà présent sur la 35. 

En tout, 139 exemplaires furent produits. Le tout premier châssis vendu fut le #4535. La production prendra fin en septembre 1927. Le dernier exemplaire livré fut le #4910 en Août 1935 et fut certainement invendu. 

Images

Bugatti Type 35 -  ABugatti Type 35 -  ABugatti Type 35 -  ABugatti Type 35 -  ABugatti Type 35 -  ABugatti Type 35 -  A

Estimation

Utiliser notre technologie unique pour connaître le vrai prix de marché de sa voiture