Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Ferrari BB 512i

En vente chez Eleven Cars
PSD
...

Ferrari
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Home
Informations
Galerie
Vidéos

Au milieu des années 70, Ferrari et Pininfarina révolutionnent leurs habitudes et présentent une auto totalement nouvelle avec un 12 cylindres à plat en position centrale arrière et une ligne époustouflante, la 365 GT4 BB. L’auto ne fut pas exempte de critiques et après quelques modifications, le 12 cylindres passera à 5 litres, dans un premier temps à carburateurs puis en injection mécanique Bosch K-Jetronic, compte tenu de révolution des normes anti-pollution.

En termes de design, la BB 512 évoluera légèrement par rapport à la 365, avec notamment un bouclier avant retravaillé héritant d’un spoiler, des clignotants dans la lame du pare-choc avant, des prises d’air NACA sur le bas des flancs arrières, et de légères modifications sur le toit. Les 6 phares arrières des 365 sont remplacés par 4 phares plus imposants (tout comme les sorties d’échappement).

La carrosserie sera également légèrement élargie à l’arrière, d’environ 3cm par rapport à la 365 afin de passer des roues plus larges  de même dimension à l’avant et à l’arrière.

Le passage à l’injection mécanique de la BB512 se traduisit par une petite perte de puissance de l’auto qui passa de 360 à 340 cv, les performances demeurant de premier plan avec un kilomètre départ arrêté en 25,1s.

Entre entre 1976 et 1984, la Ferrari BB512 sera produite à 1 936 exemplaires dont  1007 injection. La BB512 sera remplacée par la mythique Testarossa, au dessin encore plus révolutionnaire. 

Cette BB512i a été livrée neuve en France le 29 novembre 1983. Elle a connu 4 propriétaires, tous en français. Cette auto possède un très beau dossier avec de nombreuses factures présentes, ainsi que le carnet d’entretien et les notices. Elle est bien entendu certifiée classiche.

L’auto est dans une rare livrée Gris Titane intérieur cartier. Cette auto a eu un suivi irréprochable depuis sa livraison. Elle a été principalement suivie chez Auvergne Moteurs (Philippe Gardette), dont la réputation n’est plus à faire dans le suivi des Ferrari. Ce dernier a notamment effectué une refection moteur en 2012 a 86 000 km. Le kilométrage peut paraître élevé, mais il a l’avantage indéniable d’être réel, toutes les factures (nombreuses…) en témoignant. L’auto est donc en parfait état sur un plan mécanique. Elle démarre au quart de tour, le moteur est en pleine santé. La boite n’accroche pas.

Les alignements de l’auto sont excellents. Un voile de peinture a été effectué récemment, l’auto est en parfait état de présentation. L’intérieur est en très bel état d’origine. La patine des sieges est belle, les moquettes ne sont pas abimées. Parmi les petits défauts, on notera qu’il manque la platine sur le siege conducteur, nous sommes en train d’en rechercher une.

Informations principales

MarqueFerrari
Année1983
Kilomètres
Prix

Partenaire

Straderial