Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Inscrivez-vous

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Connexion

Vous n'avez pas de compte? Inscrivez-vous

Inscrivez-vous

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Connexion

Vous n'avez pas de compte? Inscrivez-vous

Chevrolet Camaro - Z 28

Première génération   La Camaro de série voit le jour le 26 septembre 1966, sur le tout nouveau châssis F-Body qui se caractérise par un format quatre places, ...

Chevrolet
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Première génération

 

La Camaro de série voit le jour le , sur le tout nouveau châssis F-Body qui se caractérise par un format quatre places, disponible en coupé et en cabriolet, et d'une architecture faux châssis à l'avant fixé sur une coque. Ce châssis était basé principalement sur celui d'une autre Chevrolet sortie plus tôt, la Nova.

Quatre versions sont disponibles avec environ quatre-vingts options d'usine et quarante accessoires du concessionnaire:

Les Camaro ne portent réellement le qualificatif de «muscle car» qu'à partir du modèle 396, tous les modèles ne possédant qu'un small block, de cylindrée inférieure, sont appelés «pony cars».

Modèles préparés par une poignée de revendeurs Chevrolet.

1967

De nombreux moteurs sont disponibles dès cette première année, du six cylindres en ligne de base au puissant V8 de 396ci de la Camaro SS396. Elle partage beaucoup de pièces mécaniques avec la Chevrolet Nova dont la conception est en partie issue. Les acheteurs ont un choix de quatre transmissions; l'option standard est la boîte manuelle trois rapports Saginaw, vient ensuite une boite manuelle quatre rapports, mais la transmission la plus populaire est la boîte de vitesses automatique Powerglide à deux rapports. La boîte automatique TH400 à quatre rapports est disponible seulement pour la Camaro SS396.

L'option Z28 est rarement connue des acheteurs, seulement six-cent-neuf Z28 ont été vendues en cette année 1967. Développées essentiellement pour la course Trans-Am, elles ne disposent que d'un V8 de 302ci car le règlement impose une cylindrée inférieure à 305ci (soit 5,0L). De 1967 à 1968, les Z28 ne reçoivent pas de capots bombés, elles reçoivent l'air par une canalisation complexe attachée à côté du filtre à air en partant jusqu'au tablier pour arriver dans le conduit d'aération sous le pare-brise. Les Z28 sont les seules Camaro à recevoir des jantes «Rally» de 15pouces de 1967 à 1969, toutes les autres recevant des jantes de 14pouces.

Il est facile de différencier les modèles 1967 et 1968 car elles n'ont pas encore de marqueurs latéraux, ceux-ci furent en effet imposés par l'état américain sur les véhicules neuf en 1968.

Production pour 1967

1968

Cette année, l'option Z-28 apparaît officiellement au catalogue Camaro, les ventes de ce modèle s'en ressentent et dépassent les 7000exemplaires. Les lois en vigueur aux États-Unis imposent l'ajout de marqueurs latéraux sur les ailes avant. La grille de la calandre s'affine, les feux de croisement deviennent ovales, certaines versions peuvent recevoir un béquet à l'avant. Les modèles aux moteurs les plus puissants reçoivent des ressorts arrière à plusieurs lames au lieu des monolames installés auparavant. Une version du V8 big block de 396ci développant 350ch est disponible pour les Camaro SS. Les modèles 396 sont affublés de deux inserts chromés sur le capot.

Production pour 1968

1969

Beaucoup de changement sur la carrosserie en 1969. Seuls le capot et le coffre restent identiques. Le nouveau style donne une meilleure impression d'aérodynamisme, avec ses traînées au-dessus des arcs de roues. Le package RS comprend des phares cachés sous une plaque striée. Il existe un grand débat entre les collectionneurs adeptes du style 1967-1968 et les adeptes de la Camaro 1969. Cette année, c'est une Camaro RS/SS cabriolet qui servira de «pace car» à Indianapolis. Les Z-28 pouvaient avoir un capot bombé en option.

Le moteur V8 307ci, un bloc de 283ci avec un vilebrequin de 327, de 200ch est développé pour les Camaro de base. Un nouveau V8 350ci de 255ch remplace le V8 327ci de 275ch. Quant au moteur de la SS350, il est «boosté» à 300ch.

Pour une meilleure compétitivité en course Trans-Am, l'option RPO (pour «Regular production option») JL8 sort en milieu d'année, il s'agit de quatre freins à disque. Le système est le même que celui utilisé sur les Corvette. Autre possibilité pour les amateurs de performance ultime, le package ZL1, spécialement conçu pour les courses de dragsters NHLA. Le moteur est alors un V8 de 427ci, entièrement en aluminium, développant officiellement 425ch mais officieusement près de 500ch, ce qui en fait le moteur le plus puissant jamais proposé par Chevrolet. Cette voiture coûtera pratiquement le double du prix d'un Camaro SS396, soit 7200dollars de l'époque, le moteur seul coûtant 4160$. Pour les utiliser en course, Chevrolet devait en vendre cinquante, ils vendirent soixante-neuf Camaro et deux Corvette équipées de ce moteur. Au moins douze moteurs furent retirés de ces voitures, et trente d'entre elles revinrent chez Chevrolet.

 

 

Aucun article n'est lié à cette fiche pour le moment

Commentaires

Vous devez être enregistré pour pouvoir commenter.

Se Connecter