Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Chevrolet Corvette C3

La Chevrolet Corvette C3 est la troisième génération de Corvette, inspirée du concept car Mako Shark dessiné par Larry Shinoda. Elle fut produite de 196...

Chevrolet
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

La Chevrolet Corvette C3 est la troisième génération de Corvette, inspirée du concept car Mako Shark dessiné par Larry Shinoda. Elle fut produite de 1968 à 1982. En 1969, GM augmente la cylindrée du « small-block » de 327 ci (5,3 L) à 350 ci (5,7 L), et en 1970 le « big-block » 427 passe à 454 ci (7,4 L). Le sommet sera atteint avec le 350 ci LT-1 de 1970 donnant 370 ch et le 454 ci de 1971 développant 365 et 425 ch.

En 1972, GM change de norme de mesure de puissance en passant du SAE gross au SAE net ce qui modifie les valeurs de mesure. De plus, le passage vers les carburants sans plomb et les convertisseurs catalytiques, pour respecter les nouvelles normes de pollution, continua à faire chuter la puissance des moteurs jusqu'en 1975 pour atteindre 165 ch pour le moteur de base L48 et 205 ch pour le moteur L82. Grâce aux avancées technologiques permettant de concilier antipollution et puissance, celle-ci remontera progressivement pendant le reste de la carrière de la C3, terminant en 1982 avec 200 ch pour le moteur L83 nommé « Cross-Fire Injection » doté d'une transmission à quatre rapports (en 1980 la Corvette L82 et ses 230 ch n'avait eu droit qu'à la transmission automatique à trois rapports). 1981 sera la dernière année du moteur à carburation, avec le L81 de 350 ci et 190 ch.

La ZL-1 de 1969 avec le moteur tout aluminium de 427 ci développant 430 ch (moteur qui fut repris sur la Chevrolet Camaro ZL-1 - COPO 9560) est rarissime puisque seules deux Corvettes équipées de ce moteur sont sorties des chaînes Chevrolet. Quelques moteurs ont néanmoins été vendus à des écuries de course. Très rares aussi sont les versions équipées de moteurs L-88 (culasse aluminium). La puissance était équivalente au ZL-1. Quatre-vingt exemplaires du modèle L-88 sont sortis des chaînes en 1968, et 116 en 1969, dernière année de cette version moteur.

La Chevrolet Corvette C3 a beaucoup couru en compétition comme aux 24 Heures du Mans, aux 12 Heures de Sebring ou encore aux 24 Heures de Daytona. Un préparateur américain prépara même une version IMSA, nommée Greenwood. Avec son allure imposante et agressive cette "silhouette" fut surnommée la "Batmobile".

Articles

Aucun article n'est lié à cette fiche pour le moment