Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Chrysler Airflow

La Chrysler Airflow est une automobile du constructeur américain Chrysler, produite de 1934 à 1937.L’Airflow est la première voiture à utili...

Chrysler
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Chrysler Airflow 

La Chrysler Airflow est une automobile du constructeur américain Chrysler, produite de 1934 à 1937.
L’Airflow est la première voiture à utiliser l’aérodynamisme, et la première conçue en soufflerie d’où son nom, Airflow qui signifie flux d’air. 

Développement 

Entre 1930 et 1932, les ventes de voitures américaines chutent d’un million d’exemplaires à cause de la récession liée à la crise de 1929. Afin de relancer l’industrie automobile, de grands designers industriels tels que comme Raymond Loewy, Walter Teague ou Henry Dreyfuss imaginent un nouveau courant artistique, nommé Streamline Moderne, marqué par l’importance de la fluidité et des longueurs. Chrysler fut la première marque à adopter ce modèle, l’Airflow est maintenant vue comme l’emblème de cette tendance.

Le chef de projet Chrysler de l’époque était Carl Breer, aidé dans la conception aérodynamique par l’aviateur Orville Wright.
Différentes expérimentations ont été menées, et notamment des maquettes testées en soufflerie, une première dans l'automobile, pour trouver la bonne forme et se décident pour une monocoque tout acier, avec des lignes longues et étirées.
En 1932, le premier prototype nommé Trifon Special est essayé. 

Présentation

 L’Airflow fut présentée au salon de New York de 1934. Elle reçut un accueil enthousiaste, se distinguant par sa carrosserie profilée et sa calandre très arrondie intégrant les phares. Les visiteurs auraient passé des commandes en nombre record lors des différentes présentations dans les salons du pays. Toutefois, la presse est plus mitigée.

L’engouement retombe après la mise en vente de l’Airflow, notamment à cause de la production techniquement plus compliquée qui engendra des retards dans les commandes.

Pour les motorisations, l’Airflow est équipée d’un huit cylindres en ligne de 5.3L. Sa puissance maximale est de 122 ch à 3 400 tr/min. En 1936, Chrysler remplace le 8 cylindres par un 8 cylindres plus gros et puissant. Le moteur et la transmission sont inclinés pour abaisser le centre de gravité.

En 1935, la calandre est retouchée, s’éloignant du Streamline pour satisfaire et rehausser la demande.
Si elle n’a pas engendré un succès commercial, elle a toutefois engendré un succès d’estime et de notoriété pour la marque.

L’Airflow fut produite à 29 878 exemplaires de 1934 à 1937.

Merci à Axel Legrand pour sa contribution !

Articles

Aucun article n'est lié à cette fiche pour le moment