Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Inscrivez-vous

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Connexion

Vous n'avez pas de compte? Inscrivez-vous

Inscrivez-vous

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Connexion

Vous n'avez pas de compte? Inscrivez-vous

Citroën FAF

Citroën FAFLe Citroën FAF est une version utilitaire dérivée de la 2 CV, produit par le constructeur français Citroën de 1968 à 1987.Il a été con ...

Citroën
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Citroën FAF

Le Citroën FAF est une version utilitaire dérivée de la 2 CV, produit par le constructeur français Citroën de 1968 à 1987.
Il a été construit en utilisant une combinaison de composants importés et d'origine locale dans divers pays en développement.

FAF signifiait Facile à Fabriquer et Facile à Financer (Facile à fabriquer, facile à financer). La carrosserie était faite d'éléments faciles à produire, pliés et la voiture ressemblait à une version métallique de la Méhari. Comme leur nom l'indique, les panneaux métalliques plats et les composants simples devaient permettre une production "facile", principalement dans les pays en développement.

La FAF a été produite à partir de 1973 et jusqu'en 1981 environ en Grèce, au Portugal, en Guinée-Bissau, au Chili ainsi qu'en Côte d'Ivoire. Certains exemplaires ont aussi été vendus au Sénégal sous le nom de "Baby-Brousse". 

Dès le début du projet, Citroën imagine une production locale pour pouvoir être au plus près de la demande. Ainsi, la mécanique et le châssis proviennent de la 2 CV de France ou du Portugal et le reste est conçu localement. Cela permettait à la marque de se positionner sur de nouveaux marchés en "échangeant les services". 

Malgré le fait que la FAF soit particulièrement adaptée au marché Africain, Citroën a tenté de s'implanter en Indonésie avec en point de mire le marché Chinois. Malheureusement, la demande n'a pas été suffisante et les portes de l'Empire du Milieu ne se sont pas ouvertes à la marque aux chevrons. 

De nos jours, cette voiture est considérée comme une "oubliée" de chez Citroën, les chiffres n'ayant pas été particulièrement bons puisque seuls 1785 exemplaires ont été produits à travers le monde. 
D'ailleurs, la marque Française n'a jamais véritablement communiqué sur ce modèle, à tel point qu'il est difficile d'affirmer son année de fin de production que l'on situe entre 1981 et 1983.