Dodge Monaco -  Série I
Dodge Monaco -  Série I
Dodge Monaco -  Série I
Dodge Monaco -  Série I
Dodge Monaco -  Série I

Dodge Monaco - Série I

Introduite en 1965 pour remplacer la Dodge Custom 880, la Monaco était censée redonner une nouvelle image de marque à Dodge. La Monaco serait alors proposée en berline 4 porte...

Dodge

Résumé

Histoire

Dodge Monaco - Série I

Introduite en 1965 pour remplacer la Dodge Custom 880, la Monaco était censée redonner une nouvelle image de marque à Dodge.
La Monaco serait alors proposée en berline 4 portes, 4 portes hard-top, 2 portes, 2 portes cabriolet et break.
L'ingénieur en chef de Dodge, Burton Bouwkamp, a fait le choix de ne pas apposer les logos Dodge sur la Monaco. Il a en effet écrit:
« Le problème était qu'en 1965, la direction de Chrysler a décidé que Dodge devait être un concurrent de Pontiac. Le logo Dodge n'avait alors pas d'image haut de gamme. Vous pouvez réduire l'image d'un produit, mais il est presque impossible de l'augmenter. C'est l'une des raisons pour lesquelles je n'ai pas apposé de logos Dodge sur la Monaco de 1965. »
La Monaco était alors équipée du V8 6.28L 383 de 245 ch et du V8 7.2L 440 de 375 ch. Au Canada venait se rajouter le V8 5.2L 318. Ces moteurs étaient accouplés à une boite manuelle 3 ou 4 vitesses, ou alors à une boite automatique 2 ou 3 vitesses. 
En 1966, la version ayant remplacé la Custom 880 (4 portes basique) prend le nom de Monaco 500. 
En 1967, la gamme Monaco reçoit un lifting important : le nouveau design, signé par Elwood Engel, présente des lignes plus tranchantes. Les coupés hard-top reçoivent une nouvelle ligne de toit semi-fastback. 
Peu de changements sont à noter en 1968, avant le renouvellement du modèle.

Dodge Monaco -  Série I
Dodge Monaco -  Série I
Dodge Monaco -  Série I

Images

Dodge Monaco -  Série I
Dodge Monaco -  Série I
Dodge Monaco -  Série I
Dodge Monaco -  Série I
Dodge Monaco -  Série I

Estimation

Utiliser notre technologie unique pour connaître le vrai prix de marché de sa voiture