Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Ferrari 166 F2

Chez Alfa Romeo, Enzo Ferrari avait réussi dans toutes les grandes courses et lorsqu'il a fondé sa propre entreprise, il avait l'intention de faire de mêm...

Ferrari
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Ferrari 166 F2

Chez Alfa Romeo, Enzo Ferrari avait réussi dans toutes les grandes courses et lorsqu'il a fondé sa propre entreprise, il avait l'intention de faire de même. Pour réaliser ces projets ambitieux, il a demandé à son chef concepteur Gioachino Colombo de concevoir un moteur V12. Même si l'expérience de Ferrari avec ce type de moteur était limitée, il était fasciné par le V12 depuis les années 1920 après avoir vu l'incroyable Delage 2LCV. Le nouveau moteur de Colombo a été conçu pour propulser toute la gamme de Ferrari annoncée au début de 1947, qui comprenait une voiture de course sportive et une monoplace de Grand Prix.

Anticipant ses multiples usages, Colombo a fixé la cylindrée initiale à 1,5 litre, mais avec beaucoup d'espace pour grandir. C'était juste dans le cadre du règlement du Grand Prix, qui permettait une cylindrée de 4,5 litres pour les moteurs Naturally Aspirated et de 1,5 litre pour les moteurs à induction forcée. Le V12 a été construit à partir d'alliages légers et comportait un seul arbre à cames en tête pour chaque groupe de cylindres. Il a été installé dans un châssis tubulaire en acier relativement simple avec une suspension avant indépendante et une boîte de vitesses à cinq rapports. Surnommée " 125 " après la cylindrée unitaire du moteur, la première Ferrari a fait ses débuts au milieu de l'année 1947.

Les toutes premières Ferrari ont été utilisées pour une course de variété et n'ont été modifiées qu'en détail pour le type d'épreuve ; pour une course monoplace, les défenses ont été enlevées par exemple. En 1948, les Ferrari sont devenues plus spécifiques avec les voitures de sport maintenant alimentées par un moteur de 2 litres et renommées 166. Le moteur de 1,5 litre a été perfectionné et équipé d'un compresseur Roots-Type à un étage. Cela a littéralement porté la puissance à 230 ch. Ces voitures n'étaient pas à la hauteur des Alfa Romeos dans les Grands Prix, qui ont également été conçus par Colombo lorsque lui et Ferrari travaillaient encore pour Alfa Romeo. Tirant le meilleur parti des possibilités du V12, Ferrari a développé une seconde version de la 125 F1 avec le moteur deux litres à aspiration naturelle pour la Formule 2. Logiquement surnommé le 166 F2, il s'est avéré beaucoup plus compétitif que son grand frère dans les mains de l'équipe Works et des corsaires.

Déçu des résultats, Colombo quitte Ferrari et retourne chez Alfa Romeo. Il a été remplacé par Aurelio Lampredi, qui a continué à développer le moteur de Colombo, tout en travaillant sur un V12 beaucoup plus gros. En 1949, un surcompresseur à deux étages a été installé sur la 125 F1, ce qui a permis d'augmenter encore la puissance jusqu'à près de 300 ch. Le pilote Ferrari n'était toujours pas à la hauteur de l'ancienne Alfa Romeos et ils ont continué à dominer cette saison et aussi en 1950, en remportant tous les Grands Prix majeurs. Ferrari a finalement remplacé la 125 F1 en 1951 par la 375 F1 à moteur de 4,5 litres. Ce n'était pas tout à fait la fin pour le moteur Colombo en Formule 1 car Ferrari a construit deux voitures Naturally Aspirated en 1951 avec une version 2,5 litres du V12 original. Ces règlements ont servi de banc d'essai pour les nouveaux règlements prévus, qui entreront en vigueur en 1954.

Le plus grand succès des premières Ferrari monoplaces à moteur V12 était sans aucun doute la Formule 2. Couru entre 1948 et 1951, le 166 F2 a remporté de nombreuses victoires. Il a été remplacé en 1952 par le quatre cylindres 500 F2 qu'Albert Ascari a utilisé pour remporter deux championnats du monde consécutifs. Pour les courses dites de Formule Libre, deux voitures F2 ont été modifiées et équipées d'un Supercharger. C'était bon pour un incroyable 310 ch.