Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Ferrari 195 Inter

Il s'agissait d'une version de tourisme de la 195 S, avec un moteur plus puissant mais plus flexible qui facilitait la conduite pour les clients ...

Ferrari
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Ferrari 195 Inter 

Il s'agissait d'une version de tourisme de la 195 S, avec un moteur plus puissant mais plus flexible qui facilitait la conduite pour les clients non habitués à des performances extrêmes. Touring, Ghia et Ghia Aigle (les premiers carrossiers étrangers à s'intéresser activement à une Ferrari) ont créé plusieurs versions différentes, dont certaines se sont avérées très réussies en GT. Les versions les plus populaires de ce modèle sont toutefois celles de Vignale, qui a réalisé de superbes coupés personnalisés pour la clientèle la plus exclusive.

Les 195 modèles ont été développés à partir de la série 166 Inter, avec un empattement légèrement plus long, passant de 2420 mm à 2500 mm, pour augmenter l'espace cabine, sinon le châssis était de la même construction tubulaire de base en acier que le modèle précédent.

Structure 

Comme la série 166 Inter, la variante 195 est équipée d'une suspension avant indépendante par l'intermédiaire d'un ressort à lames transversal, avec un essieu rigide et des ressorts à lames semi-elliptiques à l'arrière, et des amortisseurs à levier Houdaille tout autour. Il y avait un modèle Sport 195 concurrent, qui a été construit dans la gamme des voitures de compétition à nombre pair de châssis.

Un exemple de la 195 Sport en forme de berlinette, pilotée par Marzotto/Crosara a remporté le Mille Miglia 1950, devant la barchetta Touring 195 à moteur de Serafini/Salani. La gamme des maisons de carrosserie s'est enrichie de Motto et de la Ghia Aigle suisse ; chacune d'entre elles a produit un seul exemplaire de son bateau sur un châssis de 195, tandis que Stabilimenti Farina a disparu de la liste. Avec ce modèle, les styles de carrosserie Ghia et Vignale ont semblé trouver le plus grand succès auprès des clients, devançant considérablement les autres concurrents.

Moteur

Le moteur V12 était encore une fois basé sur la conception originale de Giacomo Colombo pour le modèle 125 en 1947, mais sa capacité a été augmentée de près de 25% par rapport à celle du modèle 166 à 2431 cc. Ceci a été fait en augmentant le diamètre de l'alésage à 65 mm, tout en conservant la course de 58,8 mm du moteur 166. Comme pour le 166 Inter, l'usure par induction de série sur le moteur 195 Inter était un simple carburateur à double starter, mais certains exemples ont reçu un triple carburateur à double starter, comme pour le modèle précédent. Quelques modèles de compétition de 166 MM ont été mis à niveau à la spécification de cylindrée 195, car l'augmentation de la capacité a fourni plus de puissance et les a aidés à rester compétitifs sur la piste de course. Une fois de plus, le moteur était équipé d'un système d'allumage à double distributeur et bobine, avec une seule bougie d'allumage par cylindre, et lubrification par carter humide.

Les 195 modèles Inter ont été produits entre 1950 et 1951, dans l'ordre des numéros impairs de châssis de voitures de route, de 081S à 0195S, pour une production totale de vingt-cinq exemplaires. Comme pour la série 166 de voitures de route Inter, les années 195 ont également été marquées par de fréquentes compétitions, tant au niveau amateur que professionnel.