Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Ferrari Dino 206 S

Le nom Dino a été utilisé pour la première fois sur les Ferrari avec des moteurs en V à la fin des années 50 sur les modèles de Formule 1 et de course spor...

Ferrari
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Ferrari 206 S

Le nom Dino a été utilisé pour la première fois sur les Ferrari avec des moteurs en V à la fin des années 50 sur les modèles de Formule 1 et de course sportive. Dino était le surnom d'Alfredo, le fils d'Enzo Ferrari, qui était mort en 1956, après avoir souffert de problèmes de santé pendant la majeure partie de sa vie. Il a été utilisé à sa mémoire, car il travaillait apparemment sur un projet de moteur V6 avant sa mort. Il a continué à être utilisé pour désigner n'importe quel moteur V6 ou V8 au début des années 60, puis de nouveau en 1965, avec l'annonce surprise, lors de la conférence de presse de décembre 1964, d'un prototype sportif "Dino" pour la saison prochaine. Il s'agit du modèle Dino 166 P mid engine sport racing, portant le châssis 0834, qui s'est avéré inopiné lors des 1000 km de Monza en avril 1965. Il s'agissait en fait du premier modèle à porter un badge "Dino" sur le nez au lieu d'une Ferrari, les modèles précédents n'ayant eu que le badge sur les couvercles des cames. L'insigne était un rectangle horizontal avec sa signature stylisée en bleu sur fond jaune.

Le moteur V6 à double arbre à cames en tête par banc à 65 degrés a été rapidement amélioré de sa capacité initiale de 1,6 litre à 2 litres, pour devenir la 206 P, avec la carrosserie modifiée en configuration "Montagna" spider. Dans cette version du châssis 0834, Ludovico Scarfiotti dispute et remporte le Championnat d'Europe de montagne 1965, malgré avoir manqué les deux premières manches. Plus tard dans l'année, le moteur de 2 litres a été porté à 2,4 litres et placé dans un châssis monoposte pour la série de courses Tasman "down under" qui aura lieu en janvier et février 1966. Malheureusement, le pilote proposé, John Surtees, a eu un grave accident lors d'une course CanAm à Mosport au Canada en septembre 1965, ce qui l'a tenu hors d'action jusqu'en avril suivant. Le projet n'a donc jamais vu le jour, mais la voiture a été retenue pour soutenir leur campagne de F1 de 1966.

En 1966, le Dino 206 S a été annoncé comme concurrent dans la catégorie des prototypes sportifs de 2 litres, avec l'intention de construire cinquante exemplaires, ce qui, comme on peut le voir dans le texte qui suit, ne s'est jamais produit. Cette série de voitures a finalement eu sa propre séquence spécifique de numéros de châssis "Dino", bien qu'avec 0834, 0840, une étude de conception de Pininfarina, 0842 et 0852 (plus tard renumérotée 002 dans la séquence Dino) portait des numéros de châssis Ferrari. Visuellement, il s'agit d'une version réduite du V12 de 4 litres 330 P3, avec carrosserie de la Carrozzeria Sports de Piero Drogo à Modène. Le modèle utilisait soit un triple carburateur, soit une injection de carburant, tandis que deux culasses à trois et quatre soupapes étaient également utilisées.