Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Ferrari Mondial

Les Ferrari Mondial sont des automobiles produites par Ferrari entre 1980 et 1993. Ces modèles partagent comme caractéristiques une configuration 2+2 des...

Ferrari
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Ferrari Mondial

Les Ferrari Mondial sont des automobiles produites par Ferrari entre 1980 et 1993. Ces modèles partagent comme caractéristiques une configuration 2+2 des sièges, et l'utilisation d'un moteur V8 en position centrale arrière.

Histoire

La Ferrari 308 GT4 n'avait pas obtenu un succès commercial aussi grand qu'espéré et, selon Enzo Ferrari, non pas à cause de ses caractéristiques mécaniques de coupé 2+2 avec moteur central, mais en raison de sa ligne signée Bertone. Il aurait peut-être été opportun de confier le dessin de la voiture au carrossier habituel de Ferrari, Pininfarina pour obtenir de meilleures ventes. C'est avec cet objectif qu'en 1980 la Mondial 8 est présentée sur le marché.

Le nom "Mondial" fait référence à l'appellation d'une quatre cylindres sport-compétition des années cinquante1, déjà dessinée par Pininfarina, tandis que le chiffre 8 indique le nombre de cylindres du moteur.

Le public donna tort aux créateurs de la Mondial 8, qui n'eut pas plus de succès que la 308 GT4. C'était la disposition mécanique particulière de ces modèles, qui ne permettait pas d'obtenir une ligne aussi élancée et sportive que celle des autres Ferrari, qui occasionnait des critiques. De plus, les performances de ce modèle étaient considérées comme vraiment insuffisantes.

En réalité, Pininfarina, qui réalisa une voiture entièrement nouvelle, conserva des lignes proches de celles de la 308 GT4, tendues et carrées, mais avec un montant arrière prolongé par deux épines dorsales et un habitacle avancé. Pour alléger les flancs furent installées deux grandes grilles latérales et un profilé noir, qui soulignaient les montants arrière et la partie du toit au-dessus de la lunette.

L'intérieur offrait 4 sièges individuels, avec à l'arrière un large accoudoir central pour les séparer2.

L'empattement plus long donne à la Mondial 8 un habitacle plutôt spacieux. Par rapport aux 308 GTB et GTS, les surfaces vitrées plus grandes, la présentation plus travaillée et la meilleure finition la rendent plus confortable pour une utilisation fréquente. Les sièges sont en cuir Connolly, et le volant à trois branches frappé du Cavallino et la grille du levier de vitesse en métal rappellent les autres Ferrari

Pour respecter les normes anti-pollution en vigueur aux États-Unis, le V8 de 2 926 cm³, comme cela avait été le cas sur les 308 GTBi, fut équipé d'une injectionBosch k-jetronic ce qui donnait un taux de compression réduit. La puissance était modeste, 215 ch seulement et les performances (219 km/h en vitesse de pointe), bien inférieures à celles de la 308 GT4.

Versions

Le problème du manque de puissance de la Mondial fut résolu dès août 1982 avec le lancement de la Mondial Quattrovalvole, équipée du V8 qui équipait la toute récente 308 GTB Quattrovalvole afin d'en augmenter les performances.

Le nom "Quattrovalvole", parfois abrégé QV, fait référence aux 4 soupapes par cylindre du moteur.

L'évolution du niveau des ventes n'arriva qu'en 1983 avec le lancement de la Mondial QV Cabriolet. L'absence de toit bénéficia énormément à la ligne générale, voulue très proche de celle du coupé avec la capote en place. Le châssis tubulaire permit de limiter l'augmentation du poids à 55 kg. La Mondial Cabriolet obtint un énorme succès, surtout aux États-Unis qui ont absorbé 80 % de la production.

La Mondial Cabriolet est la première Ferrari découvrable depuis la Daytona Spider des années 1970.

En 1985 les Mondial Coupé et Cabriolet évoluèrent esthétiquement et mécaniquement, afin de suivre de près l'évolution de la lignée des berlinettes V8 2 places de la marque dictée par la 328.

C'est au Salon de Genève 1989, que la Mondial T, dernière évolution de la Ferrari Mondial, a été présentée. Sa production s'arrêta définitivement en 1993.

Après la Mondial, Ferrari n'a plus fabriqué de modèle "2+2" avec un moteur V8 en position centrale arrière. On peut cependant considérer aujourd'hui que le modèle qui s'approche le plus du positionnement dans la gamme de la Mondial est la California, bien que celle-ci ait un V8 en position centrale avant et un toit rigide rétractable qui en fait à la fois un coupé et un cabriolet.