Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Inscrivez-vous

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Connexion

Vous n'avez pas de compte? Inscrivez-vous

Inscrivez-vous

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Connexion

Vous n'avez pas de compte? Inscrivez-vous

Ford Escort - Mexico

Histoire  Le talent de Ford pour évaluer avec précision les besoins du marché s’est manifesté une nouvelle fois en 1968 avec l’arrivée de l’Escort. Un ...

Ford
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Histoire 

 

Le talent de Ford pour évaluer avec précision les besoins du marché s’est manifesté une nouvelle fois en 1968 avec l’arrivée de l’Escort. Un succès immédiat, la nouvelle venue s’est révélée être un digne successeur de l’Anglia et deviendra la voiture la plus vendue de Grande-Bretagne pendant de nombreuses années. En 1970, plusieurs Escort préparées par l'usine à  Boreham ont été inscrites au rallye de la Coupe du monde parrainé par le Daily Mirror. Ces Escort spéciales étaient essentiellement des voitures de rallye RS1600 équipées de moteurs à soupapes en tête ‘Kent’ de 1 845 cc plutôt que du Cosworth BDA à 16 soupapes de série, la tige-poussoir étant considérée comme une proposition plus fiable pour cet événement rude et longue distance. Ce fut une épreuve des plus enrichissantes pour Ford, dominée par les Escort d’usine et terminant aux 1er, 3e, 5e, 6e et 8e places. La World Cup Rally s’est achevée à Mexico, donnant ainsi son nom à la voiture de route Escort ‘Mexico’, qui utilisait dans sa version de production le moteur Cortina GT de 1,6 litre et la boîte de vitesses 2000E. Assemblée à AVO, la Mexico est restée fidèle à ses origines, celles de la RS1600 dans bien des aspects, bien qu'il y ait des différences mineures, comme dans la garniture intérieure.

 

Au début de l'Escort, il a été conçu une version plus performante pour les rallyes et les courses en général, l'Escort "Twin Cam". Son moteur provient de chez Lotus (1558cm, 8 soupapes, double arbres à came en tête): il avait été initialement développé pour la Cortina Lotus.

L'équipe Ford était pratiquement imbattable dans les années 1960 ou début 1970. Une de ses plus grandes victoires a été obtenue au rallye de la Coupe du Monde Londres-Mexico, avec Hannu Mikkola et Gunnar Palm sur Ford Escort 1850 GT.

Cette victoire a donné lieu à la fameuse Escort "Mexico" (moteur 1,6 L "Kent"), une édition spéciale en honneur à la voiture de rallye.

Mikkola a également remporté avec la RS1600 le Rallye des 1000 lacs en 1970 (un an après Timo Mäkinen) et 1974, l'East African Safari au Kenya en 1972, et le Rallye de Nouvelle-Zélande en 1973. Après 1969 et une partie de championnat avec la version TC dans les mains de John Bloxham, de 1971 à 1974 la RS1600 a aussi obtenu quatre RAC British Rally Championship, dont deux avec Roger Clark (lauréat du RAC Rally 1972, avant les deux succès successifs de Timo Mäkinen) et un avec Billy Coleman. Le Circuit d'Irlande tombe aussi dans l'escarcelle du constructeur à cinq reprises grâce aux versions Twin Cam et RS1600, en 1968, 1969, 1970, 1971 et 1975, le Rallye d'Écosse à cinq autres (1968, 1971, 1972, 1973 et 1975), et le Rallye de l'île de Man "seulement" à quatre consécutivement (de 1970 à 1973). Les 3 victoires en WRC s'établissent comme suit: RAC Rally 1973 et 1974, et Finlande 1974. En Belgique Gilbert Staepelaere obtient 4 de ses 7 succès dans le Tour de Belgique avec une 1600 RS, en 1968, 1969, 1970 et 1972; Jean-François Piot est le principal pilote de la marque pour la France (Critérium de Touraine 1969, Critérium Jean Behra 1969, Rallye du Mont-Blanc 1970 et 1 en groupe 3 du Rallye Monte-Carlo 1972).

L'Escort TC a été Championne d'Europe des Marques en 1968 et 1969 pour Ford, avec les pilotes officiels Bengt Söderström (victoire au Rallye alpin d'Autriche 1968), (victoire au Rallye des Tulipes 1968, au Rallye de l'Acropole 1968) et Ove Andersson (et aussi la participation de la Cortina-Lotus en 1968)), s'imposant de son côté au Rallye des 1000 lacs 1968 et 1969 ainsi qu'à l'alpin d'Autriche 1969, et au Tulipes et au Vltava tchèque en 1969;

En plus de la "Mexico", la RS1600 a aussi été développée grâce à un moteur 1,6 L "Kent" 16 Soupapes; ce moteur -appelé BDA- utilise une base de mototorisation pour Formule 3, et a de fait un grondement très distinctif.

À noter: la RS 1600 a de plus remporté le premier Championnat d'Europe de rallycross en 1973 avec John Taylor -pilote qui court désormais sur Escort depuis plus de 45 ans-, le Championnat d'Europe FIA des voitures de tourisme en 1974, avec l'allemand Hans Heyer, et antérieurement avec la TwinCan le Deutsche Automobil Rundstrecken Meisterschaft (premier championnat d'Allemagne des voitures de tourisme) en 1969, avec Dieter Glemser, quatre autres titres consécutifs se succèdant en Deutsche Rennsport Meisterschaft (deuxième championnat allemand tourisme) de 1973 à 1976 (deux pour Glemser, et deux autres pour Heyer).

 

Liens externes

Autre sens