Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Ford Falcon

Contrairement aux standards des années 50, où la consommation d'essence était très importanteFord

Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Ford Falcon (Amérique du Nord - 1959/1970)

Contrairement aux standards des années 50, où la consommation d'essence était très importante, la Ford Falcon 1960 était petite, légère et économique. Immédiatement après son introduction à l'automne 1959, elle est devenue le modèle le plus vendu de Ford, dépassant de loin les compactes concurrentes de Chrysler et General Motors.

La Ford Falcon verra de nombreux changements au cours de ses dix années de production, avant un lent déclin à partir de 1965 et la sortie de la Ford Mustang.

Histoire de la Ford Falcon

Après la Seconde Guerre mondiale, l'Amérique a connu un essor économique sans précédent, avec du pétrole bon marché et des voitures plus grandes et plus rapides. Pendant ce temps, les constructeurs automobiles comme Crosley Motors ont constaté que les consommateurs américains s'intéressaient assez peu aux voitures compactes. Cependant, après une légère récession économique en 1958, l'intérêt a commencé à commencer à prendre de l'ampleur.

Ford Motor Company a estimé qu'il existait un marché suffisamment grand pour une petite voiture de taille comprise entre la Volkswagen Beetle et la Ford standard. La recherche et le développement ont commencé en 1957, avec un modèle d'argile à grande échelle finalisé l'année suivante. L'empattement était fixé à 109,5 pouces.

En 1958 Jack Hooven est nommé ingénieur en chef pour le développement de Falcon.Le poids de la Falcon a été minimisé dans deux domaines principaux. Tout d'abord, un corps de construction unitaire a été utilisé, ce qui a éliminé un cadre conventionnel lourd de grande taille. La deuxième mesure consistait à concevoir un nouveau moteur, le "Thriftpower Six" (également connu sous le nom de Falcon Six ou OHV). 

Moteur "Thriftpower Six"

Pesant seulement 175 kg, le six cylindres en ligne à course courte de 366 cm3 sera le moteur de base pour l'ensemble des versions Falcon, à l'exception des versions Sprint et Deluxe. Le collecteur d'admission a été coulé intégralement avec la culasse, ce qui a permis de réduire les coûts de production. Le petit six cylindres produit une puissance annoncée de 90 chevaux, plus de deux fois celle de la Volkswagen de l'époque. Une autre nouveauté était une transmission Fordomatic à deux vitesses en option, ou les acheteurs pouvaient opter pour l'unité manuelle à trois vitesses standard.

Falcon 1960

C'est en 1959 qu'Henry Ford II annoncera le projet Falcon lors d'une assemblée des actionnaires de Ford. En septembre 1959, le Falcon 1960 a été rendu public, arrivant dans les salles d'exposition des concessionnaires un mois plus tard. Les Falcon de première année ont été proposées en berlines à deux ou quatre portes et un toit rigide pour les deux portes, bientôt rejoint par un break à deux ou quatre portes, et le pick-up Ranchero. À la fin des années de production, plus de 430 000 Falcon ont été vendus.

Les deux principaux rivaux de Ford ont également introduit des compacts en 1960: le Valiant de Chrysler (devenu le Plymouth Valiant en 1961) et le moteur arrière Chevrolet de CorvairLes voitures Studebaker Lark et Rambler American ont également été destinées sur le nouveau marché compact. 

Falcon 1961

La courte course de piston du moteur 144ci a aidé le Falcon à atteindre 25-30 mpg, mais les concessionnaires ont reçu des plaintes concernant le manque de puissance. Ford a amélioré la situation avec l'ajout d'une course plus longue, 170 pouces cubes six produisant 101 chevaux. 

L'extérieur de la Falcon n'a connu que des changements mineurs. Les modèles supplémentaires ajoutés à la gamme 1961 comprenaient une livraison de berline 2 portes, une fourgonnette utilitaire Falcon, une fourgonnette "Station Bus" et une camionnette Econoline.

En réponse aux ventes de la sportive Chevy Corvair Monza, Ford a proposé la Falcon Futura, une berline à deux portes avec des sièges baquets Thunderbird et un intérieur de console. Le modèle Futura était facilement identifiable grâce à trois ports sur les ailes arrière. Les ventes de Falcon ont continué à surpasser le Corvair pour une deuxième année presque record.

Falcon 1962

Une nouvelle ligne fait son apparition, la ligne Futura a reçu sa propre ligne de toit et a été proposée avec une transmission à 4 vitesses en option. La Ford Falcon devait maintenant rivaliser avec deux concurrentes Chevrolet; la Corvair et les nouvelles voitures compactes Chevy II et Nova.

Falcon 1963

En 1963 se sont des changements au niveau de la carrosserie qui sont à noter, un corps remodelé a donné de nouveaux panneaux latéraux sculptés Falcon et un toit carré. Un modèle Futura à quatre portes et un cabriolet ont rejoint la gamme cette année là egalement.

Falcon Sprint

La Falcon continue de progresser après ses humbles débuts. Au milieu de l'année 1963, la Falcon Sprint a été présenté, avec des sièges baquets sportifs et une console à l'intérieur de l'habitacle, des enjoliveurs de roues à câble de luxe, un tachymètre et des couvercles de soupapes chromés.

Plus tard dans l'année, un cabriolet Sprint a été proposé et le moteur V8 de 260 chevaux "Challenger" est devenu disponible. Pour s'adapter à la puissance supplémentaire du V8, la suspension et la carrosserie ont été renforcées, des freins à tambour de 10 pouces ont remplacé les freins à tambour de 9 pouces et des roues à cinq tenons ont remplacé les roues à quatre tenons issues des modèles à six cylindres. La production de la Sprint Hardtop en 1963 était de 10 479 exemplaires et celle de la Sprint Convertible de 4 602 unités.

L'héritage Falcon

De nombreux modèles ont été construits à partir de la plate-forme Falcon, notamment la Mercury Comet, la Ford Maverick, la Granada / Monarch et la Lincoln Versailles. Le Falcon Sprint était aussi la base de la célèbre Ford Mustang de 1964. La sortie de cette dernière fera alors beaucoup de mal à la Falcon qui déclinera petit à petit. En effet moins de 3 000 hardtops Falcon Sprint et moins de 500 cabriolets Sprint seront en production en cette année 1965. C'est la dernière année pour les Falcon Sprints. Ford a produit d'autres «Sprints», mais celles-ci ne seront pas à la mesure de l'originale. 

En 1966, Ford cherche à promouvoir de nouveau la ligne Falcon comme une alternative économique à la Mustang, ainsi qu'à la ligne Ford en général. Avec le nouveau style de carrosserie, les versions Falcon hard-tops et convertibles sont supprimées de la gamme. À l'exception de modifications mineures, ce style de carrosserie de troisième génération se poursuivra presque jusqu'à la fin.

Illustrant encore d'avantage le déclin, l'association de Ranchero avec la ligne Falcon est abandonnée. Le processus de dissociation a commencé au cours de l'année 1966. Début 1967, le Ranchero a retrouvé le chapiteau Fairlane, après avoir été introduit comme tel en 1957. Il a néanmoins continué à être un produit Ford à succès pendant de nombreuses années par la suite.

Dernier sursaut, en janvier 1971 la Falcon 1970 1/2 est présenté sur la base du corps de Torino, avec le badge Falcon. Le design a été mal reçu et cette Falcon sera abandonné à la fin de l'année. Les rumeurs persistaient selon lesquelles les concessionnaires Ford avaient reçu des kits de re-badging pour convertir ces Falcons en Torinos dans le but d'améliorer les ventes. La Ford Maverick a adopté le manteau Falcon d'origine en tant que voiture Ford de classe économique. Cet héritage marketing sera par la suite poursuivi jusqu'à nos jours via Escort, Tempo et Contour.