Visa

Citroën Visa, du sport et encore du sport !

Quand on parle de Citroën Visa, on ne pense pas forcément au sport... au départ du moins. Parce qu'en y regardant de plus près, la citadine aux chevrons est certainement l'auto de son segment qui a connu le plus de dérivés vitaminés... voir carrément dopés ! On vous les présente.

Pour rappel la Citroën Visa voit le jour en Juin 1978. Elle partage sa plateforme et son moteur X avec la Peugeot 104 et donc les Citroën LN et LNA.

Première pierre : la Visa Super X

Pour le millésime 1980 la Citroën Visa Super, et son moteur... X, se divise en deux versions. D'abord la Super E, pour Économie avec sa boîte longue qui se targue de 5,5L au 100. Mais celle qui nous intéresse surtout c'est la Super X. C'est la première Citroën Visa Vitaminée puisqu'elle atteint 155 km/h avec les 64 ch de son 1219 cm³.

C'est une première pierre... et loin d'être la dernière !

Citroën Visa Super X

Les Citroën Visa Groupe 5

Citroën veux accompagner sa Visa II et son restylage... nécessaire au vu du physique "pas facile" des premières versions. Du coup, Guy Verrier, responsable du département Citroën Compétition, est chargé de développer une auto de Groupe V pour aller courir en rallyes terre. Différents proto sont essayés, dont un venant de chez Lotus... mais finalement on se rabat sur une version plus classique.

La Visa Lotus

Elle embarquera un moteur 1284 cm³ et sera une version préparée, plus qu'un proto. Elle sera utilisée dans le Trophée Visa qui permettra d'offrir aux deux premiers les baquets de pilote en compétition.

La Visa Trophée

Pour homologuer la version Groupe V, qui disparaît en fait au profit du Groupe B, il faut aussi produire 200 exemplaires "civils" de l'auto. C'est la Visa Trophée fabriquée chez Heuliez à partir de la fin de l'année 1981. Les 200 autos sont terminées le 1er Février 1982, la Visa est homologuée.

On reconnaît cette version Trophée à son physique d'abord. Les pare-chocs et bas de caisse sont en fibre de verre et les vitrages remplacés par du plexi. Les 695 kg sont propulsés par un 1219 cm³ à deux carbus double corp Weber qui sort 100 ch ! Résultat elle atteint les 180 km/h en pointe.

Citroën Visa Trophée

Néanmoins on est pas assez loin. La Groupe V aurait pu marcher... mais en Groupe B la concurrence a sorti l'artillerie lourde. Citroën va se remettre au travail.

La Citroën Visa Chrono débarque

En 1982 on retrouve la Visa Chrono. Côté style : on se base évidemment sur la Trophée. Côté technique, pour cette deuxième sportive routière on va plus loin avec un 1360 cm³, déjà vu sur la 104 ZS, qui sort 93 ch. Les 100 km/h sont atteints en à peine 10 secondes et la pointe est fixée à 173 km/h !

Elle sera produite en deux séries. La première est limitée à 1000 exemplaires. Les numéros sont notés sur les portières. Pour autant on ne sait pas vraiment si les 1000 ont été produites.

Citroën Visa Chrono
Numéro des Citroën Visa Chrono

En tout cas en 1983 une version non limitée sera proposée, et surtout vendue à l'export. Celle-ci atteindra les 2160 exemplaires. Par contre, si physiquement on retrouve les mêmes formes, le moteur n'est plus le même, c'est celui de la Visa GT.

La Citroën Visa GT

Sortie pour le millésime 1982 (donc à l'été 1983) la Visa GT garde le 1360 cm³ mais dégonflé à 80 ch. Elle garde la boîte 5 et une pointe à 168 km/h. Côté style, si elle n'a pas les peintures de guerre de la Chrono, elle a quand même droit à un spoiler avant et un becquet arrière.

Citroën Visa GT

La Visa GT Tonic

Au millésime 1984 débarque la Citroën Visa GT Tonic, une série limitée qui remplace la Chrono de deuxième série. Les spécifications techniques sont identiques à celle de la GT mais on retrouve le "pack aero" de la Chrono. Une bonne remplaçante en somme ! La production sera réduite... et ça en fait une auto très recherchée !

Citroën Visa GT Tonic

La Citroën Visa 1000 Pistes

Citroën s'est vite rendu compte que sa première Visa de course est larguée. On décide de préparer la BX 4TC pour le Groupe B... mais pas seulement !

Ainsi en parallèle on retrouvera une auto plus petite : une Visa 4x4 ! C'est Mathiot qui l'a mise au point. Et pour l'engager en course, il faut repasser par la production des 200 exemplaires. C'est ce qui donne naissance à la Visa 1000 Pistes, homologuée en Avril 1984. Comme les précédentes, elle est blanche et se pare d'un kit aéro. Surtout on la reconnaît à ses 4 feux ronds. Le 1360 cm³ est gavé par deux Weber double corps 40 DCOE et sort 112 ch. On ajoute la boîte 5 et un autobloquant sur le train arrière et on obtient une auto très performante.

Au final, celles-ci et les 20 "Évolution" proposées par la suite seront souvent achetées (cher) par des clients voulant également aller en compétition !

Citroën Visa 1000 Pistes

La Citroën Visa GTI

En Mars 1984 est présentée la Visa GTI. On reprend en fait tout ce qui a fait le succès des précédentes versions et on le condense dans une seule et même auto. Un spoiler à l'avant, des ailes élargies, un bas de caisse avec un sacré caractère, un becquet et surtout quatre feux ronds qui renvoient à la 1000 Pistes. Côté moteur, exit le moteur X. La Citroën Visa GTI reprend tout simplement le 1,6 litres de la 205 du même nom (qui apparaît simultanément) et ses 105 ch. Elle aura aussi droit à la version 115 mais jamais à la 1.9 litres !

De ce bricolage apparent naîtra un véritable succès. De toutes celles qu'on vous présente ici, c'est celle qui sera produite le plus longtemps. Suffisamment pour être propulsée d'un porte-avion dans une pub ! En 1988 elle s'arrête, et avec elle la lignée des Visa sportives !

Citroën Visa GTI

Vous voulez allez plus loin dans les descriptions des modèles ? Direction l'Autopédia en cliquant ici.

Articles sur le même thème

La Jaguar XJS HE TWR Groupe A, la classe anglaise se frotte au tourisme

La Jaguar XJS HE TWR Groupe A, la classe anglaise se frotte au tourisme

17 Oct 2019
Peugeot Talbot Sport, des succès partout et Jean Todt en filigrane

Peugeot Talbot Sport, des succès partout et Jean Todt en filigrane

14 Jan 2020
Safari photo au milieu des lionnes

Safari photo au milieu des lionnes

23 Jan 2020
La Citroën GS, l'autre cinquantenaire des Chevrons

La Citroën GS, l'autre cinquantenaire des Chevrons

13 Feb 2020
Dyane, Accent, Nom de Baptème, ce que vous ne savez (peut-être) pas sur la Citroën Méhari

Dyane, Accent, Nom de Baptème, ce que vous ne savez (peut-être) pas sur la Citroën Méhari

30 Apr 2020
Coup d'oeil dans le rétro #1 - La Croisière Jaune Partie I

Coup d'oeil dans le rétro #1 - La Croisière Jaune Partie I

29 Jun 2020