Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Inscrivez-vous

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Connexion

Vous n'avez pas de compte? Inscrivez-vous

Les Datsun 240Z à l'assaut du Monte Carlo

La 240Z : une voiture mythique. Et bien entendu, avec son lot de fans. Mais rares sont les adeptes aussi avides de partages de leur passion des Japonaises que le club Datsun. Alors quand la proposition d'un coup de main de leur part sur la rédaction des fiches est arrivée, nous avons sauté sur l'occasion ! Merci à eux pour avoir aidé à la rédaction des premières fiches de la série S30 : la 240Z, la 260Z et la 280Z. Le calendrier faisant bien les choses, c'est aussi le moment de parler de son historique en rallye, peu connu mais néanmoins remarquable. Cinq voitures seront au départ du prochain Rallye Monte Carlo Historique 2020. L'occasion de vous parler des exploits de cette auto sur les spéciales de ce rallye si particulier.

La Datsun 240Z, une bête de rallye ?

C'est en 1969 que l'usine Nissan propose avec sa marque Datsun la Fairlady Z au Japon et 240Z dans le reste du monde. Un dessin sobre et sportif, un 6 cylindres en ligne de 2393 cm³, 150 ch, bref un coupé qui peut plaire... et va plaire ! La 240Z est vendue à peine plus cher qu'une MG B aux USA, son marché n°1.

Pour en faire la promotion à l'international, ce n'est pas- en Europe - sur les circuits que ça va se passer mais en rallye ! Datsun y a déjà envoyé quelques uns de ses modèles précédents, dont la Fairlady première du nom. Pourtant en regardant la voiture on se dit qu'elle n'a aucune chance. Mais à l'époque la concurrence se nomme Porsche 911, BMW 2002 ou Fiat 124 et sur le papier, et avec de bon pilotes, elle devrait avoir ses chances.

Les Datsun 240Z au Monte Carlo

En 1970 Datsun ne s'est pas engagé au Monte Carlo. Par contre en 1971 les japonaises sont bien là. Et l'équipe s'y présente bien armée. Rauno Aaltonen, qui sera copiloté par Paul Easter. À ce moment là, c'est un pilote de premier plan, même si la plupart de ses victoires sont derrière lui, il a gagné au RAC, en Hollande, au Liège-Sofia-Liège et surtout sur le Monte Carlo 1967.
On complète avec la voiture n°70 confiée à Tony Fall et Mike Wood et la 76 pour Ewold et Minota Van Bergen.

Trois autos pour jouer les places d'honneur et c'est ce qui va se passer. Si le couple Ewold-Van Bergen abandonne, Fall et Wood terminent 10e. Beau score, mais Aaltonen fait encore mieux en inscrivant des points au championnat avec une belle 5e place finale 

Aaltonen-Easter
Les Van Bergen

En 1972 on retrouve 4 Datsun au départ. Deux sont des 240Z, les deux autres des Cherry. Aaltonen sera de nouveau le pilote n°1 et son copilote est un certain Jean Todt dont on vous parlait il y a deux semaines. Fall et Wood partiront sur la deuxième Z.

Si ces derniers terminent à une anonyme 29e place, Aaltonen et Todt vont obtenir une belle troisième place derrière la Fulvia de Munari et la Porsche de Larrousse. Le premier podium en rallye d'une 240Z

Pour l'édition 1973 on repart avec les mêmes, si ce n'est que Paul Easter retrouve le baquet à la droite d'Aaltonen. Cette fois ce sont Fall et Wood qui terminent devant, à la 9e place tandis que l'autre auto n'est "que" 18e.

À la fin de l'année la 240Z n'est plus en production, on ne la reverra pas au Monte Carlo, du moins en course "moderne".

Wood et Fall
Aaltonen et Easter

Et sur les autres rallyes ?

Les exploits du Monte Carlo sont déjà remarquables. Mais ce n'est pas la terre de prédilection des 240Z, ni des Datsun en général, puisqu'on retrouve celle-ci bien plus au Sud. C'est sur les pistes cassantes du Kenya qu'on retrouvera le plus les japonaises et les résultats sont tout autres !

Sur ces pistes, ce sont souvent des pilotes locaux qui sont recrutés par les constructeurs pour marquer des points. En 1970 Datsun y a brillé. Une armada de Bluebird permet au constructeur de s'y imposer avec une 1600SS pilotée par Edgar Hermann (qui est bien Kenyan) et Hans Schüller (qui est bien allemand). Mieux, Datsun y fait le doublé !

En 1971, ce sont les 240Z qui seront mises en avant. Et Hermann et Schüller vont lui permettre de signer sa première victoire en rallye international, ils devancent pour le coup Shekar Metha et Mike Doughty. Aaltonen est d'ailleurs engagé avec Paul Easter et se classe 7e.

En 1972, les Datsun sont à l'arrivée, mais Hermann est 5e, Aaltonen 6e et Mehta est 10e.

L'année 1973 ne sourira pas à Hermann. Il abandonne, tout comme Aaltonen. Par contre Mehta et Drews l'emportent, sur une 240Z, devant une autre Datsun, une 1800SS confiée à Harry Källström et Claes Billsteam.

Pour la petite histoire c'était la troisième édition où Mehat pilotait la même auto ! Heureusement qu'il a persévéré !

Hermann en 1972
Mehta en 1973

Les Datsun au Monte Carlo Historique 2020

Le départ du Rallye Monte Carlo Historique 2020 sera donné le 29 Janvier pour les premiers équipages, ceux qui partent de Glasgow. Ensuite on les retrouvera le 1er Février à Buis les Barronnies pour le départ des premières spéciales, de régularité.

Au total ce sont 5 Datsun qui seront au départ. Si Shinozouka - Nagai partent sur une Cherry Coupé ( une X1R plus précisément, version extrême et rare de la Cherry), Berthouly et Pommier, Deutschbauer - Hegenbart, Ikeuchi - Morikawa et Kowalczuk - Constant  partiront bien sur des 240 Z.

Plus d'infos sur le rallye à venir (et tous les résultats pendant l'épreuve) chez les copains de News d'Anciennes.

Commentaires

Vous devez être enregistré pour pouvoir commenter.

Se Connecter