Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Inscrivez-vous

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Connexion

Vous n'avez pas de compte? Inscrivez-vous

Quand les passionnés français en ont gros sur la patate...

Merci aux quelques 200 passionnés ayant répondu à cette étude qui fera avancer les choses 💪 Nous communiquerons avec plaisir les détails de l'analyse à ceux qui nous le demanderont. C'est aujourd'hui un article un peu différent des autres que nous vous proposons. Car pour une fois - et pas la dernière - nous vous parlons de vous, les passionnés, les collectionneurs. Et non pas de vos autos. 

Quand on cherche, on trouve... ou on découvre.

Nous savons que les "start-ups" sont assez éloignées - généralement - du monde des anciennes. C'est limite un gros mot pour certains... Et pourtant, elles peuvent souvent faire bouger les lignes pour un monde meilleur.  Parmi leurs pratiques peu communes, comme le baby-foot dans le hall (bientôt) aux baskets aux pieds en passant par le langage de geek, on essaye aussi de comprendre les gens qui nous lisent. Parce que vouloir changer les choses sans faire l'effort de comprendre là où on pêche, c'est pas super efficace. Et c'est ce que nous avons fait : une rapide enquête auprès de nos utilisateurs pour comprendre ce que nous devions faire évoluer, comment modifier ce que nous faisions pour avoir une offre réellement adaptée. On ne réinvente pas la roue, certes, mais peu font cet exercice pourtant simple. Vous en verrez les conséquences dans quelques semaines avec une refonte en profondeur de mecanicus.com L'objectif du questionnaire était de savoir comment vous vous informiez sur les voitures anciennes, comment vous les achetiez, les plus et les moins. Nous avions évidemment des idées, des sujets qui reviennent : la transparence, la digitalisation, la confiance, etc. Mais nous devions les tester. Et nous avons ajouté une question ouverte...

Quelques chiffres interessants pour commencer

Pour commencer, 60% d'entre nous avons acheté nos voitures via internet (La Centrale, LeBonCoin & tutti cuanti), et 22% via des relations directes ou indirectes. Seulement 15% sont passés par des professionnels. Et sans surprise : le plus gros avantage du web, c'est le choix, mais le manque de confiance fait stresser n'importe quel acheteur. Je crois que nous avons tous vécu cela...🥶 Du coté des médias les plus utilisés, on retrouve la dichotomie classique entre la vieille garde, et la plus jeune : magazines d'un coté, forums et réseaux sociaux de l'autre. Mais la presse papier continue clairement d'être citée parmi les tops, n'en déplaise aux Cassandres...

Une question ouverte instructive

Toujours mieux que de longs discours... En laissant la dernière section du questionnaire ouverte, nous ne pensions pas recevoir autant de messages de frustration, d'énervement, un tel besoin de reconnaissance. Aïe....  Viennent ensuite le besoin de rassembler, le besoin de plus de transparence, et le besoin de rajeunir.

And so what ?

Même si nous le savions tous, il faut avouer que chez Mecanicus, lire ces réponses était assez troublant. Troublant et touchant.  En un mot : on se bat tous pour une passion, un art de vivre, des valeurs, une aventure humaine. Et pourtant, on a l'impression d'être constamment pointés du doigt, comme si nous faisions une bêtise. Alors que pourtant, nous faisons vivre un patrimoine, nous transmettons des valeurs, et merde, nous ne sommes pas des pollueurs frénétiques. Chez Mecanicus, comme chez d'autres camarades de nos âges (poke @Carjager, Eleven / Historic Cars, Journées d'Automne et tous les copains) comme pour la quasi totalité des passionnés, nous sommes conscients de ces problématiques. Mais cela n'est pas parce que nous défendons un patrimoine qui roule 1000km / an, que nous sommes d'affreux gangsters à abattre. C'est déplacer le problème un peu trop facilement.  Nota : bravo à la FFVE et sa super initiative de l'arbre planté pour chaque carte grise collection délivrée. 👏 Chez Mecanicus, le doyen (votre humble serviteur) a 33 ans. Et pourtant : toute l'équipe affiche une confiance inébranlable dans l'avenir de nos anciennes. Il faut s'armer de patience, prendre son bâton de pèlerin, et faire comprendre au monde ce que nous vivons, pourquoi nous le vivons, et l'important de transmettre notre passion. Et c'est ce que nous allons nous efforcer de faire ! Parce qu'au final, un verre de vin sur un capot, du saucisson et des copains, c'est peut-être pas le Paradis, mais on s'en approche dangereusement 😘 

Commentaires

Vous devez être enregistré pour pouvoir commenter.

Se Connecter