Renault 10

Renault 10, la R8 "plus"

Comment faire pour combler un trou dans une gamme ? Lancer un nouveau modèle, ou alors simplement une déclinaison qui monte ou descend en gamme. Pour le coup avec sa Renault 10, lé régie n'a pas choisi et a combiné les deux solutions.

La Renault 10 pare au plus pressé

Nous sommes au début des années 60. Renault a lancé coup sur coup deux autos qui modernisent sa gamme. Il s'agit de la petite R4 qui devient vite la reine des ventes et de la R8 qui va jusqu'au bout du concept lancé avec les 4CV et Dauphine avec leurs moteurs arrière. Cette dernière a bien une version haut de gamme, la Major, mais quand la marque lance sa nouvelle R16, le fossé qui sépare les deux autos est large. C'est la Renault 12, qui doit prendre cette place, mais elle est encore au stade des premières études.

Du coup Renault sort de son chapeau une version "longue" de la R8. C'est notre Renault 10. Si la cellule centrale, et donc l'habitacle est identique, si le châssis est le même, la nouvelle auto s'allonge. On rajoute du porte à faux à l'avant, pour agrandir le coffre, et à l'arrière... pour équilibrer la ligne plus qu'autre chose.

Renault 10

Renault 8 et Renault 10

On note tout de même une différence technique. Sous ce gros capot arrière se cache en effet un moteur plus gros que celui de la Renault 8. Cette dernière embarque bien le Cléon, mais dans sa version 956 cm³. La Renault 10 a, elle, le droit d'embarquer le 1108 cm³ !

Au salon de Genève 1965 apparaît la nouvelle auto et elle sera disponible à l'automne suivant.

Une clientèle différente... mais bien présente !

Il n'y a qu'une petite différence technique et pourtant la Renault 10 vise une clientèle plus aisée (mais qui ne peut aller jusqu'à la signature du bon de commande d'une Renault 16), plus familiale... et globalement plus pépère que celle de la Renault 8. Du coup, là où cette dernière garde un côté fun, encore exacerbé sur les Gordini, la R10 la joue très sage. Direction plus douce et suspension plus souple gomment le dynamisme de la nouvelle auto.

Évidemment elle n'a pas un physique facile. La déclinaison à ses limites et la Renault 10 présente un côté caricatural de la R8. Mais elle trouve vite sa clientèle. Suffisamment en tout cas pour que Renault ne la laisse pas sur le bas-côté et propose régulièrement des évolutions.

Ainsi après quelques mois seulement on propose une version automatique. L'année 1966 voit aussi la production débuter en Afrique du Sud, en Australie ou encore en Espagne.

Dès l'automne 1967 on offre une "phase 2" à la Renault 10. Les phares avant de la R8 sont remplacés par des phares rectangulaires directement repris de la Renault 16. Avec ce nouvel avant elle affirme son côté haut de gamme. L'équipement intérieur progresse également tandis que la liste des options s'allonge.

Renault 10 en 1967

Le succès (relatif malgré tout) de la Renault 10 est cependant mis à mal par l'arrivée de la Renault 12. Cette nouvelle venue est plus moderne, notamment en adoptant la traction, et plus grande, surtout à l'intérieur. Mais Renault en profite quand même pour greffer le nouveau cléon 1300, à partir de l'automne 1969, sous le capot de sa R10. Un monogramme l'affiche fièrement à l'arrière.

Cela ne suffit pas à relancer clairement les ventes et en Août 1971 la Renault 10 tire sa révérence, deux ans avant la Renault 8.

Pas qu'une histoire de gueule !

Finalement la carrière de la Renault 10 n'aura duré que... 6 ans. C'est peu mais quand on regarde les 699.410 exemplaires produits, ce n'est pas si mal. Néanmoins cela explique aussi grandement que la R10 soit moins en vue que la R8 en collection. Et on ne parle même pas des Gordini.

Du coup la Renault 10 a gardé cette image et un petit complexe d'infériorité. Elle est moins chère que la Renault 8, et cela la transforme... en bonne affaire, surtout que le coût de l'entretien est identique.

Vous nous demandez le prix d'une Renault 10 ? Vous en trouverez de très belles sous les 3000 € ! Vous vendez la votre ? Alors on peut estimer son prix avec notre outil dédié que vous retrouvez par ici.

Renault 10

 

Articles sur le même thème

La Ferrari 250 GT SWB Breadvan, la cousine dissidente

La Ferrari 250 GT SWB Breadvan, la cousine dissidente

11 Sep 2019
#UneVoitureUneHistoire : Jaguar Type E Lightweight "YVH 210"

#UneVoitureUneHistoire : Jaguar Type E Lightweight "YVH 210"

13 Sep 2019
Lola T70 Spyder: châssis léger pour moteur brutal

Lola T70 Spyder: châssis léger pour moteur brutal

26 Sep 2019
La Fiat 124 Spider : histoire d'une voiture plaisir aux multiples carrières

La Fiat 124 Spider : histoire d'une voiture plaisir aux multiples carrières

3 Oct 2019
Une Voiture, Une Histoire: la 275 GTB/C Speciale #6885GT

Une Voiture, Une Histoire: la 275 GTB/C Speciale #6885GT

11 Dec 2019
Safari photo au milieu des lionnes

Safari photo au milieu des lionnes

23 Jan 2020