Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Inscrivez-vous

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Connexion

Vous n'avez pas de compte? Inscrivez-vous

Inscrivez-vous

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Connexion

Vous n'avez pas de compte? Inscrivez-vous

Lancia Delta HF

La première Delta (Tipo 831) était une voiture à hayon à cinq portes, conçue par Giorgetto Giugiaro et commercialisée en 1979. La Delta a été élue "Voiture euro ...

Lancia
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

La première Delta (Tipo 831) était une voiture à hayon à cinq portes, conçue par Giorgetto Giugiaro et commercialisée en 1979. La Delta a été élue "Voiture européenne de l'année 1980".

La Delta HF était la version sportive de la Delta. Elle a connu plusieurs évolutions : d'abord les Delta HF et Delta HF Turbo en deux roues motrices. Puis Delta 4WD et Integrale en 4 roues motrices.

Lancia Delta HF 4WD

Les accidents tragiques de 1985 et 1986 mettent fin au projet des Groupe S et a également causé le bannissement du Groupe B. Le Groupe A, catégorie créée en 1982 était jusqu'alors la « deuxième division » du rallye. Au début de la saison 1987, elle devient la catégorie-reine et pose des soucis aux constructeurs car il requiert une production de cinq mille exemplaires routiers pour homologuer le modèle de compétition. 
La Lancia HF 4WD est proposé par l'entreprise turinoise pour entrer dans le Groupe A.

La traction est intégrale permanente. Il est dérivé du moteur de la Lancia Thema. Il s'agit d'un moteur de 165 cv pour 1995 cm3 de cylindrée. Un intercooler est présent pour réduire la température de l'air de 120 à 70/50 °C, les soupapes sont au sodium.

En 1987, la Delta HF 4WD réalise un doublé dès le rallye de Monte-Carlo (Miki Biasion devant Juha Kankkunen). Les Lancia remportent huit des dix épreuves sur lesquelles elles sont engagées et ils gagnent le championnat avec le maximum de points possibles en dominant Audi et ses Quattro. Au championnat du monde des pilotes, Lancia réalise un triplé, Kankkunen remportant le titre avec 100 points devant Biasion (94 points) et Alén (88 points). Après avoir remporté les deux premières épreuves du championnat 1988, la voiture cède le pas à la version "Intégrale" de la Delta, qui poursuit la série de victoire.

Lancia Delta HF Integrale

La Lancia Delta HF Integrale a été présentée en octobre 1987 dans le but précis de participer au championnat du monde des rallyes à partir de la saison 1988. La voiture était une évolution directe de la Delta HF 4WD, un modèle qui avait participé avec succès à la saison 1987 en monopolisant le championnat.

La Delta HF Integrale 8V - comme elle sera identifiée officieusement par la suite - a été encore améliorée l'année suivante grâce à l'introduction du nouveau moteur à 4 soupapes par cylindre : désormais officiellement appelée Delta HF Integrale 16V, elle a fait ses débuts à la fin du championnat 1989, au Rallye de Sanremo, où, grâce au champion du monde sortant Miki Biasion, elle a remporté une victoire mémorable après un retour extraordinaire sur Alex Fiorio et Carlos Sainz. La voiture a continué à récolter des succès répétés tout au long des deux années suivantes.

Quelques semaines après la conclusion victorieuse de la saison 1991 sur les routes de gravier anglaises du RAC Rally, Lancia annonçait son retrait des courses, même si une nouvelle mise à jour de la base de Delta était déjà prête. Pour 1992, il fut décidé de donner en gestion tout le matériel du département officiel des courses à Martini Racing, qui de sponsor historique devenait une véritable équipe grâce au soutien technique du Jolly Club, la plus importante équipe satellite de Lancia de l'époque et déjà présente à titre semi-officiel depuis plusieurs années dans les rallyes.

La saison 1992 a vu le lancement de la Delta HF Integrale "Evolution" : l'appellation non officielle soulignait le fait qu'elle se trouvait devant une voiture complètement renouvelée par rapport à ses ancêtres, surtout en ce qui concerne la géométrie de la suspension. Bien qu'elle n'ait pas été officiellement suivie par la société mère, il était clair, dès les premières spéciales du Rallye de Monte-Carlo, qu'elle serait toujours la Deltona - surnom avec lequel elle sera familièrement connue des fans - la voiture à battre dans le championnat. La berlinette turinoise a terminé sur le podium dans les dix courses du championnat des constructeurs, remportant huit victoires et quatre deuxième placs. À la fin de l'année, Lancia a remporté son sixième titre consécutif pour les constructeurs, tandis que dans le championnat des pilotes, Kankkunen et Didier Auriol ont respectivement terminé deuxième et troisième, après une fin de saison folle qui a donné le titre à Sainz.

Versions

Lancia Delta HF - Integrale 8V Groupe A

Lancia Delta HF - Integrale 8V Stradale

Lancia Delta HF - Integrale 16V Groupe A

Lancia Delta HF - Integrale 16 V Stradale

Lancia Delta HF - Integrale 16V Evoluzione Stradale

Lancia Delta HF - Integrale 16V Evoluzione Groupe A

Lancia Delta HF - Integrale 16V Evoluzione II

Lancia Delta HF - 4WD Groupe A

Lancia Delta HF - 4WD

Commentaires

Vous devez être enregistré pour pouvoir commenter.

Se Connecter