Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Peugeot 302

La Peugeot 302 est une berline de moyenne gamme présentée au Salon de l'automobile de Paris en 1936 par Peugeot et elle reste disponible jusqu'en 1938. ...

Peugeot
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Peugeot 302

La Peugeot 302 est une berline de moyenne gamme présentée au Salon de l'automobile de Paris en 1936 par Peugeot et elle reste disponible jusqu'en 1938. 

Contexte

La 302 était en fait une version raccourcie de la Peugeot 402 avec un moteur plus petit. Elle a été lancée un an après la 402.

Une vie courte

Peugeot avait mis fin à la production de sa populaire 201 en septembre 1937, et sa remplaçante, la plus petite Peugeot 202, n'apparait qu'en février 1938. Au moment du Salon de l'automobile d'octobre 1937, la Peugeot 302 était encore cotée en bourse, en partie pour aider à liquider les stocks restants après ce qui avait été une année précaire pour l'industrie française, tant sur le plan économique que politique, mais la voiture elle-même était absente du stand de Peugeot. A la fin de sa carrière commerciale, la 302 était la plus petite et la moins chère des voitures proposées par les concessionnaires Peugeot. 

Le corps

Le 302 suit fidèlement le style du 402, plus long, avec une grille avant inclinée derrière laquelle se cachent les phares. Le trou pour la poignée du démarreur, dans la partie inférieure de la grille avant, était un détail accrocheur. Il traversait le chiffre central du nom "302" inscrit verticalement, coloré en bleu, blanc et rouge patriotiques.

En plus de la berline et du cabriolet quatre places à deux portes du constructeur, un petit nombre de versions spéciales de carrosserie ont été produites, notamment un roadster 302 construit par Darl'mat et un cabriolet incorporant la conception du toit en acier escamotable automatique breveté par Georges Paulin en 1931.

Moteur et train de roulement

Le moteur quatre cylindres de 1758 cm3 refroidi à l'eau était un moteur similaire à celui qui équipait la 402. La puissance fiscale était de 10 CV, au lieu des 11 CV du 402. La puissance maximale réelle était de 43 cv (32 kW), avec une vitesse maximale de 105 km/h (65 mph).

La puissance était fournie par le moteur monté à l'avant aux roues arrière par l'intermédiaire d'une boîte de vitesses traditionnelle à trois rapports.

Toutefois, l'idée de la 302 ne fut pas complètement oublié car elle est reprise dans la Peugeot 402 Légère.