Peugeot 905 -  Première Version
Peugeot 905 -  Première Version
Peugeot 905 -  Première Version
Peugeot 905 -  Première Version
Peugeot 905 -  Première Version
Peugeot 905 -  Première Version

Peugeot 905 - Première Version

La première version de la 905 fut prototypée par Peugeot afin de pouvoir participer au championnat du monde d'endurance, nouvelle mouture, après les différents changements de régle...

Peugeot

Histoire

Histoire de la Peugeot 905 - Première Version

La première version de la 905 fut prototypée par Peugeot afin de pouvoir participer au championnat du monde d'endurance, nouvelle mouture, après les différents changements de réglementation impulsés par Bernie Ecclestone.

Peugeot 905 -  Première Version
Peugeot 905 -  Première Version
Peugeot 905 -  Première Version

Les moteurs surpuissants turbocompressés des saisons précédentes allaient progressivement être interdits pour laisser place à une cylindrée maximale de 3,5L. De nouvelles règles aussi sur le carburant et sur l'effet de sol, désormais autorisés, rebattait complètement les cartes. Et c'est Jean Todt, magicien du Groupe B, qui allait prendre les rennes du projet.

Peugeot s'y engouffra et sortit le SA35-A1, V10 à 80 degrés développant une puissance impressionnante de 650 chevaux à 12.500 tr/min.
Ce dernier est construit en alliage avec quatre soupapes par cylindre. Accouplé à une boîte de vitesses à six rapports, le V10 est boulonné à une monocoque en fibre de carbone conçue par Dassault Aerospace

La 905 est présentée officiellement le 4 juillet 1990 à Magny-Cours, avec à son volant Jean-Pierre Jabouille. Elle participe, pour sa première course en septembre 1990, à l'avant-dernière course d'un championnat sur le circuit Gilles Villeneuve de Montréal alors dominé par Sauber-Mercedes et Silk Cut-Jaguar. Les voitures sont  aux mains des anciens pilotes de Formule 1, Jean-Pierre Jabouille et Keke Rosberg. 

La première saison de 1991 fut très compliquée pour le constructeur français : la 905 manquait cruellement de fiabilité ( abandon sur a première course de l'auto à Montréal en fin de saison 1990, la saison suivante même bilan à Suzuka, un abandon à Monza, à Silverstone (1/2) et au Mans). Non seulement en 1991, les moteurs à turbocompresseurs avaient finalement été autorisés à rouler avec une pénalité de poids - ils restaient plus entrainés et plus fiables que la toute nouvelle Peugeot - mais la Jaguar XJR-14 écrasait le championnat, même avec son moteur 3,5L, car plus efficace et plus fiable.

Peugeot réagira en repensant surtout l'aérodynamisme de son auto pour la saison suivante, voulant aller gagner des secondes dans les virages car quoiqu'il arrive, moins puissante en ligne droite. Ils mettent la 905 complètement a nu et sortiront la saison suivante la 905B.

Merci à Axel L. pour sa contribution ! 

Images

Peugeot 905 -  Première Version
Peugeot 905 -  Première Version
Peugeot 905 -  Première Version
Peugeot 905 -  Première Version
Peugeot 905 -  Première Version
Peugeot 905 -  Première Version

Videos

Estimation

Utiliser notre technologie unique pour connaître le vrai prix de marché de sa voiture