Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Peugeot Quasar Concept

Alors que l'ère du Groupe B du WRC commence à prendre son envol, Peugeot cherche à construire son propre concurrent pour affronter la très conquér...

Peugeot
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Peugeot Quasar Concept

Alors que l'ère du Groupe B du WRC commence à prendre son envol, Peugeot cherche à construire son propre concurrent pour affronter la très conquérante Audi Quattro. Le résultat sera la 205 T16, dévoilée en 1984. Si les liens entre la 205 de série et la T16 sont au mieux minces, Peugeot doit encore faire face à certaines contraintes avec la 205. C'est pourquoi deux des concepteurs de la 205, Gérard Welter et Paul Bracq, ont créé une version de la T16, libérés de toutes contraintes.

Le concept car qui en résulte fut la Quasar, dévoilé au Salon de l'Automobile de Paris en 1984. Comme la Quasar devait être une 205 T16 sans aucune restriction, elle s'appuyait sans surprise sur des pièces de la voiture de rallye du Groupe B. Cependant, dans la Quasar, le quatre cylindres turbocompressé de 1,8 litre développait 600 ch et un couple de 360 lb-pi, ce qui représentait une puissance impressionnante pour l'époque. Il s'agit d'une augmentation significative par rapport à la puissance du modèle Evolution 2 de la 205 T16, qui, à son apogée, pouvait produire jusqu'à 550 ch. La Quasar a également emprunté le système de transmission intégrale du T16, ainsi que les freins et la suspension.

Visuellement, la Quasar a adopté une approche complètement différente de celle de la 205 T16. Elle fut imaginée et dessinée par la paire Welter / Bracq. Le style était entièrement réalisé dans un matériau de type supercar, avec un avant plongeant racé et un pare-brise en dôme de verre, se confondant avec le toit. Cependant, l'élément le plus distinctif de la carrosserie était certainement l'arrière. Le moteur et le système d'échappement étaient visibles, quasiment dénués de panneaux de carrosserie. Les feux arrière issus de la 205 régulière semblent toutefois un peu dépassés par rapport aux énormes embouts d'échappement qui se trouvent à côté. L'intention de la conception était d'enfermer les parties mécaniques de la voiture dans un ensemble aussi serré que possible, ce qui a créé une voiture d'apparence vraiment unique, inspirée d'un vaisseau spatial.

Si l'extérieur de la Quasar attire l'attention, il en est de même pour l'intérieur : presque toutes les surfaces sont recouvertes de cuir rouge vif. En termes d'équipement, la Quasar a adopté une approche nettement futuriste, qui, combinée au cuir susmentionné, capture parfaitement son époque. Clarion était chargé de fournir la technologie pour l'intérieur, y compris le tableau de bord numérique qui, considérant qu'il a le même affichage sur chaque photo, ne semble pas véritablement fonctionner. Il n'en demeure pas moins qu'il a l'air brillant, surtout lorsqu'il est combiné avec l'écran à tube cathodique monté au tableau de bord. L'écran fournit des informations de navigation et peut envoyer et recevoir des messages télex. Il est impressionnant de constater à quel point l'aménagement intérieur général de la Quasar est similaire à celui des voitures modernes, quoique beaucoup plus simple : un grand écran numérique au tableau de bord avec beaucoup d'informations et un grand écran au centre de la voiture pour contrôler la plupart des technologies est un aménagement auquel nous sommes tous largement habitués maintenant. Un détail rappelle l'intérieur de la 205 : les siège baquets reprennent la même forme que sur l'auto de série. 

Il n'est pas surprenant que la Quasar n'ait jamais dépassé le stade du concept, à la fois parce qu'elle n'est pas du tout pratique en terme de production. La mécanique de la 205 T16 connaîtra un grand succès en WRC. Peugeot remportera les titres de pilote et de constructeur en 1985 et 1986. La Quasar ne deviendra rien de plus qu'un simple concept, mais c'était tout de même un aperçu intéressant de ce à quoi pourrait ressembler une véritable supercar Peugeot dérivée de la T16 Groupe B.

Articles

Aucun article n'est lié à cette fiche pour le moment