Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Porsche 911 Carrera RS

La RS a été développée pour répondre aux exigences d'homologation du sport automobile, les initiales RS (Rennsport en allemand) signifia...

Porsche
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Porsche 911 Carrera RS

La RS a été développée pour répondre aux exigences d'homologation du sport automobile, les initiales RS (Rennsport en allemand) signifiant course automobile.

Le nom Carrera a été réintroduit à partir de la 356 Carrera qui avait elle-même été nommée d'après les victoires de classe de Porsche lors des courses Carrera Panamericana au Mexique dans les années 1950. Avec la 356 Speedster et la 911 Turbos à queue de baleine, la 911 Carrera RS de 1973 est l'un des modèles Porsche les plus reconnaissables et les plus désirables.

Histoire

En 1972, la FIA a réussi à mettre à la retraite les prototypes comme la 917, en limitant la cylindrée du moteur à 3,0 litres. L'entreprise a dû s'en remettre à sa production de 911 pour participer au Championnat du monde des constructeurs. La 911 S de 2,4 litres n'a pas été jugée assez puissante pour la compétition ; c'est pourquoi Porsche l'a dotée d'un moteur de 2,7 litres, de roues plus grosses et d'autres modifications en conséquence. Certains de ces modèles comprenaient des panneaux de custode évasés et un aileron arrière intrigant qui est devenu connu sous le nom de "ducktail" (queue de canard). Ce dispositif avait fait ses preuves dans les essais en soufflerie et sur piste pour réduire considérablement la portance arrière générée par la lunette arrière légèrement encastrée de la 911.

Le nouveau modèle, baptisé 911 Carrera RS, a été dûment homologué avec la construction de 500 exemplaires pour répondre aux nouvelles règles de classe. Celles-ci serviront de base à des versions encore plus puissantes comme les féroces RSR Group 5 de 2,8 et 3,0 litres qui domineront les courses de GT, surtout aux États-Unis. La nouvelle RS 2.7 a été présentée au Salon de l'auto de Paris en 1972 et les 500 premières voitures ont été rapidement vendues. Malgré la réticence du service des ventes à approuver un deuxième cycle de production, un autre groupe de 500 voitures a été construit, puis un troisième cycle, malgré la forte augmentation du prix de détail de l'usine à chaque fois. La plupart des deuxième et troisième séries ont été livrées en version "Touring", tout en conservant la finition intérieure et les caractéristiques de confort de la 911 S.

Au total, 1 590 exemplaires ont été construits (y compris les voitures "Homologation" ou "H") et vendus, en quantité suffisante pour homologuer le modèle pour le Groupe 3, voitures de série GT standard. Aujourd'hui, la 911 Carrera RS de 1973 est l'une des voitures de sport les plus convoitées de la planète.

Moteur, Châssis et Versions

Par rapport à une 911S standard, la Carrera 2.7 RS avait un moteur plus gros (2 687 cm3) développant 210 ch (150 kW ; 210 ch) avec injection mécanique Bosch (Kugelfischer), suspension revue et renforcée, spoiler arrière "ducktail", freins plus grands, roues arrière et ailes arrière plus larges, pour les pneus Pirelli Cinturato CN36 185/70VR15 & 215/60VR15.

En version RS Touring, elle pesait 1 075 kg (2 370 lb), alors qu'en Sport Lightweight, son poids était d'environ 100 kg (220 lb) plus léger, l'économie provenant de l'acier de faible épaisseur utilisé pour les parties de la carrosserie et de l'utilisation de verre plus fin. Au total, 1 580 unités ont été fabriquées et qualifiées pour la classe FIA Groupe 4. 49 voitures Carrera RS ont été construites avec des moteurs de 2 808 cc (2,8 L) d'une puissance de 300 ch (220 kW ; 300 ch).

Une autre version plus rare de la 2.7 RS fut produite en 1973 : la Carrera RSH, H pour homologation. Cette voiture, produite à seulement 17 exemplaires, était plus légère que la Lightweight de 30 kilos ! La plupart de ces 17 autos on un passé historique en course. Deux d'entres elles furent converties en RSR (0019 et 0020).

En 1974, Porsche a développé la Carrera RS 3.0 à injection mécanique d'une puissance de 230 ch (170 kW ; 230 ch). Son prix était presque le double de celui de la 2.7 RS, mais elle offrait des capacités de course. Le châssis était en grande partie similaire à celui de la Carrera RSR de 1973 et le système de freinage était celui de la 917 de course. L'utilisation de panneaux de tôle plus minces et d'un intérieur minimaliste a permis de réduire son poids à environ 900 kg (2 000 lb).

La Carrera RSR 3.0 a été vendue à des équipes de course et a remporté des victoires dans plusieurs grandes courses de voitures de sport du milieu des années 1970. De plus, un prototype Carrera RSR Turbo prototype (moteur de 2,1 litres grâce à une formule d'équivalence de 1,4x) est arrivé deuxième aux 24 Heures du Mans en 1974 et a remporté plusieurs courses majeures, un événement important dans la mesure où son moteur constituerait la base de nombreuses futures tentatives Porsche en course automobile sportive. C'est l'engagement de Porsche dans le domaine des turbocompresseurs dans ses voitures, comme c'était le cas pour la 917 précédente.