Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Porsche 911 (Serie G)

Dix ans après la première, les ingénieurs à la Porsche ont donné a la 911 sa première transformation. Le modèle de la série G a été produit de 1973...

Porsche
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Porsche 911 (Série G)

Dix ans après la première, les ingénieurs à la Porsche ont donné a la 911 sa première transformation. Le modèle de la série G a été produit de 1973 à 1989, plus longtemps que toute autre génération de 911. Elle dispose de pare-chocs butoirs à soufflets absorbant les impacts, une innovation conçue pour respecter les dernières normes de crash test aux États-Unis. La protection des occupants a été améliorée par l’adoption des ceintures de sécurité à trois points comme l'équipement standard, aussi bien qu'a l’intégration des appuis-tête sur les sièges.

Un des salons les plus importants dans la saga 911 a été le dévoilement en 1974 de la première Porsche 911 Turbo (930) avec un 3.0-litre reconnaissable à son becquet arrière. Le moteur développait 188 kW. Avec son mélange unique de luxe et de performances, la Turbo est devenu le modèle mythique de Porsche. Le saut de performances est arrivé en 1977 avec l'Intercooler qui équipait les 911 Turbo 3.3. Sa puissance de sortie de 296 ch (218 kW) était la meilleure de sa catégorie. En 1984, les 911 Carrera avec leur 3.2-litre de 231 ch ont remplacé les SC qui sont devenues des articles de collection. En 1982, les amateurs d’air frais pouvaient commander les 911 Cabriolet. Les Carrera Speedster ont été lancées en 1989, elles évoquaient les légendaires 356 des années cinquante.

À partir de 1976, Porsche commercialise la 3.0 Carrera et la SC. La première, distribuée sur deux années, dispose d'une injection KJetronic d'une puissance de 200 ch, pour son 6-cylindres à plat de 2 994 cm3. la SC, distribuée de 1978 à 1983, passera de 180 à 204 ch, en passant par 188 pour l’année 1980. Afin de satisfaire les normes anti-pollution, une pompe à air peut être installée. Elle consiste à injecter l'air du compartiment moteur dans l'échappement ce qui a pour but de diminuer la concentration des gaz d'échappement en sortie d'échappement par augmentation du volume d'air total. La voiture satisfait donc aux normes anti-pollution américaines.

À cette époque, la direction voulait mettre un terme à la 911 et privilégier les autres modèles de la marque. Cependant, la 911 va connaitre un renouveau, forcé par l'attachement des clients pour ce modèle mythique. La version Targa assuma seule le rôle de 911 découvrable jusqu’en 1982, date du lancement du cabriolet qui fut commercialisé en 1983. Ce dernier d’abord équipée du 3.0, accueillera le 3.2 l’année suivante tout comme le coupé. Ce moteur affiche 231 ch, bien que les versions catalysées subissent une baisse de puissance en affichant 217 ch en Europe et 207 ch aux États-Unis