Porsche 917 /10K
Porsche 917 /10K
Porsche 917 /10K
Porsche 917 /10K
Porsche 917 /10K
Porsche 917 /10K
Porsche 917 /10K
Porsche 917 /10K

Porsche 917 /10K

La Porsche 917/10 K est une évolution de la Porsche 917/10 conçue pour le championnat Can-Am et Interserie pour la saison 1972. A quelques courses de la saison 1971, la Pors...

Porsche

Histoire

Porsche 917/10 K 

La Porsche 917/10 K est une évolution de la Porsche 917/10 conçue pour le championnat Can-Am et Interserie pour la saison 1972.

Porsche 917 /10KPorsche 917 /10KPorsche 917 /10K

A quelques courses de la saison 1971, la Porsche 917/10 a fait ses débuts dans la série dominée par McLaren. Il était tout de suite évident que le 12 cylindres à plat de 5 litres n'était pas assez puissant pour affronter la puissance des Chevrolet V8 entièrement en alliage, mais des points précieux ont néanmoins été marqués lors de la première saison de la voiture. De retour en Allemagne, deux options ont été envisagées pour combler l'écart avec les V8 de 800 ch : une version 16 cylindres de la 917 ou le montage de turbocompresseurs sur le moteur existant. La deuxième option n'était de loin pas aussi facile qu'il n'y paraît aujourd'hui, mais on s'attendait à ce qu'elle offre les meilleures performances et elle a donc été pleinement explotée.

Au cours des cinquante années précédentes, les voitures de course étaient soit aspirées naturellement, soit équipées d'un surcompresseur ; les turbocompresseurs entraînés par le système d'échappement étaient un terrain inconnu. Le plus gros problème à surmonter avec les turbos était le décalage de l'accélérateur. Pour obtenir des résultats optimaux, les turbines à l'intérieur du turbo devaient fonctionner à un régime spécifique, mais cela nécessitait un nombre minimum de tours moteur. Lorsque le moteur tournait sous ce régime, il y avait beaucoup moins de puissance, et lorsque les turbos sont entrés en action, ce n'était pas une mince affaire. Les conducteurs des 917 turbocompressées devaient avoir un pied droit très délicat et des réflexes stellaires pour faire face aux brusques augmentations de puissance.

Sous forme de cinq litres, le plat 12 turbocompressé développe environ 950 ch, ce qui n'est pas pour les plus timorés. En Mark Donohue et George Follmer Porsche ont trouvé deux pilotes assez courageux pour affronter la compétition dans leur 917/10 K. Donohue s'est avéré être le plus rapide des deux, mais un accident en début de saison l'a laissé de côté pour la plupart des autres courses. Cela a ouvert la voie à George Follmer pour finalement défier et battre les McLaren et remporter le championnat. En Europe, les 917/10 K ont courru en 4,5 litres, suffisant pour décrocher un doublé dans le championnat.

Images

Porsche 917 /10KPorsche 917 /10KPorsche 917 /10KPorsche 917 /10KPorsche 917 /10KPorsche 917 /10KPorsche 917 /10KPorsche 917 /10K

Videos

Estimation

Utiliser notre technologie unique pour connaître le vrai prix de marché de sa voiture