Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Porsche 924

La Porsche 924 est une auto toujours dénigrée dans le milieu des Porschistes, jamais tendres avec les modèles autres que l'incontournable Porsche 911. Pourta...

Porsche
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Porsche 924

La Porsche 924 est une auto toujours dénigrée dans le milieu des Porschistes, jamais tendres avec les modèles autres que l'incontournable Porsche 911. Pourtant, en son temps avec plus de 120 000 exemplaires produits, les Porsche 924 (tous modèles confondus) ont été un véritable plébiscite par le public. Voiture qui était prévue au départ pour refaire le coup de l'association VAG-Porsche comme avec la Porsche 914-4 et 914-6, les tourments des années 70 ont finalement contraint Porsche a commercialiser seul la Porsche 924, avec le succès qu'on lui connaît. 

Sa conception est radicalement différente de celle des 911. Si le moteur Flat 6 arrière refroidi par air équipe les 911 (jusqu’à la génération dite « 993 »), la 924 est, quant à elle, dotée d'un 4 en ligne à refroidissement liquide (par eau) en position avant (sous le capot) ; De même, le groupe propulseur est placé sur l'essieu avant dans les 924/928/944/968, cependant la transmission s’effectue via un système portant le nom de Transaxale. L'ensemble boîte de vitesses et pont est positionné au niveau de l'essieu arrière, ce qui donne une répartition des masses favorable.

La 924 standard était équipée d’un moteur à 4 cylindres en ligne de 2 litres de cylindrée, bénéficiant d’un bloc moteur d’origine VW LT audi (100) (et exclusivement le bas moteur). Le haut moteur fut entièrement développé par Porsche. Le moteur utilisait le système d'injection K-Jetronic développé par Bosch. Au lancement, il était accouplé à une boîte manuelle 4 rapports Audi. Une boîte automatique 3 rapports et une boîte manuelle sport 5 rapports Porsche (avec la première en bas à gauche) était disponible en option. Par la suite, une boîte 5 rapports Audi est montée de série. La boîte automatique est toujours proposée en option. À partir de 1981, l'allumage électronique est installé.

La Porsche 924 était disponible avec plusieurs qualités d'aménagement intérieur, notamment avec des sièges mélangeant cuir et tissus de différents coloris et à motifs variables dans leur partie centrale, ou totalement recouverts de cuir. Si le noir est la couleur de cuir la plus fréquemment rencontrée, il existe des options d'usine arborant d'origine des coloris bordeaux, gris et beige.

L'une des caractéristique de la 924 c'est l'importante utilisation de pièces d'origine VW. Le moteur, comme mentionné plus haut, est une évolution d'un modèle Audi/VW, la boîte de vitesses est d'origine Audi, les freins (disques pleins à l'avant, tambours à l'arrière) sont déjà utilisés sur les Coccinelle. Le train arrière est celui des VW type 3/4 et enfin, beaucoup d'autres accessoires proviennent de VW : chauffage, phares, commodos, pièces consommables...

Grâce à l'architecture « Transaxale », la gamme des 924 bénéficie d'un châssis naturellement équilibré et efficace. Cependant, la 924 n'avait pas que des bons côtés. La motorisation d'entrée de gamme, développant 125 chevaux, était considérée comme juste « suffisante », de même que les freins peu performants en usage intensif, faute à sa masse assez élevée.

Version "Jubilé"

A l'image de tous les autres modèles de la marque, le millésime 1982 de la 924 bénéficie aussi de sa version "Jubilé" pour célébrer les 50 ans de la marque. Qu'elle soit baptisée, "Jubilé", "50e anniversaire" ou autres, il s'agit du même modèle comémoratif sur la base de la 924 2.0L. L'extérieur est de couleur "Etain métallisé", l'intérieur est noir avec bien sur, la signature "Ferry Porsche" sur le dossier du siège, et quelques autres petits équipements sont montés de série.

Articles

Aucun article n'est lié à cette fiche pour le moment