Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Porsche 944 - Turbo S

En 1988, Porsche lance la 944 Turbo S avec un moteur plus puissant (numéro de désignation M44/52) d'une puissance maximale de 250 ch (184 kW) à 6 000...

Porsche
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Porsche 944 Turbo S

En 1988, Porsche lance la 944 Turbo S avec un moteur plus puissant (numéro de désignation M44/52) d'une puissance maximale de 250 ch (184 kW) à 6 000 tr/min et 350 N⋅m (258 lb⋅ft) de couple à 4 000 tr/min (le moteur de série 944 Turbo génère 223 CV (164 kW) et 243 lb⋅ft (329 N⋅m)). Ce rendement supérieur a été obtenu grâce à l'utilisation d'un carter de turbocompresseur KKK K26-8 plus grand et d'une cartographie moteur révisée qui a permis de maintenir la poussée maximale jusqu'à 5 800 tr/min, comparativement à la 944 Turbo standard, la poussée passant de 0,75 bar (10,9 psi) à 3 000 tr/min à 0,52 bar (7,5 psi) à 5 800 tr/min. En juin 1988, Car and Driver a testé la 944 Turbo S (avec l'avantage d'une transmission finale plus courte) et a atteint un temps d'accélération de 0-97 km/h (0-60 mi/h) de 5,5 secondes et un temps de 13,9 secondes à 163 km/h (101 mi/h). La vitesse maximale était de 261 km/h (162 mi/h) en usine.

La suspension de la 944 Turbo S avait l'option "M030" composée d'amortisseurs réglables Koni à l'avant et à l'arrière, avec des colliers filetés réglables en hauteur sur les jambes avant, des ressorts progressifs, des barres anti-roulis/torsion arrière creuses plus grandes, des bagues de suspension duromètre plus dures, des barres anti-roulis/torsion creuses de 26,8 mm (1,055 po) à l'avant, des supports de châssis renforcés sur les rails avant. Les conduites du sécheur d'air conditionné ont été acheminées de façon à dégager l'entretoise du cadre avant du côté du conducteur. Les roues de la 944 Turbo S, connues sous le nom de Club Sport, étaient des Fuchs de 16 pouces forgés et plats, semblables à la roue Design 90. La largeur des roues était de 7 pouces (178 mm) à l'avant et de 9 pouces (229 mm) à l'arrière avec un déport de 52 mm (2.047 po) ; les dimensions des pneus classés Z étaient 225/50 à l'avant et 245/45 à l'arrière. Les bords des ailes avant et arrière ont été roulés pour accommoder les roues plus grandes. La boîte de vitesses manuelle (code du boîtier : AOR) était équipée d'un disque d'embrayage à friction plus élevée, d'un refroidisseur externe et d'un différentiel à glissement limité avec un réglage de blocage de 40 %. Les freins avant de la Turbo S ont été empruntés à ceux de la 928 S4, avec des étriers fixes Brembo GT à 4 pistons et des disques de 12 pouces ; les freins arrière Brembo sont restés les mêmes qu'un Turbo standard. L'ABS est également de série.

L'habitacle de la 944 Turbo S était équipé de sièges à réglage électrique pour le conducteur et le passager, où la majorité des modèles Turbo S fabriqués en usine arboraient une couleur extérieure "Bourgogne" (édition Silver Rose) mais d'autres couleurs intérieures et extérieures étaient disponibles. Un système de sonorisation à 10 haut-parleurs et un égaliseur + amplificateur étaient une option courante avec les prototypes Turbo S et S/SE. Ce n'est que lors de la première édition, en 1986, que des prototypes de 253 PS (186 kW) ont été équipés d'un ensemble d'options "intérieur sur mesure pour les souhaits spéciaux".

En 1989 et par la suite, la désignation "S" a été retirée de la 944 Turbo S, et toutes les versions turbocompressées de la 944 étaient équipées de série des améliorations de la Turbo S, mais la suspension "M030" et les roues Club Sport ne faisaient pas partie de cette norme. La 944 Turbo S était la voiture quatre cylindres de production la plus rapide de son époque. 

Aucun article n'est lié à cette fiche pour le moment