Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Porsche Type 64

La Porsche racing Coupé Type 64, également nommé VW Aero Coupe Type 60K10, fût créée en 1938 pour la course Berlin-Rome de 1939, annulée à cause de la gu...

Porsche
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Porsche Type 64

La Porsche racing Coupé Type 64, également nommé VW Aero Coupe Type 60K10, fût créée en 1938 pour la course Berlin-Rome de 1939, annulée à cause de la guerre. Basée sur un châssis KdF (ou Porsche type 60, le nom de naissance de la Coccinelle) avec une carrosserie tout en aluminium fabriquée chez Reutter, elle utilisait une version modifiée de son moteur 985 cm³ dont la puissance bondissait de 23,5 ch à 50 ch. La vitesse de pointe pouvait atteindre les 160 km/h.

Histoire

La Porsche 64, également connue sous le nom de Type 64 et Type 60K10, est considérée par beaucoup comme la première automobile de ce qui allait devenir la société Porsche. Elle est le véritable précurseur en matière de design du modèle de production d'après guerre. Le nom de modèle provient du fait qu'il fut principalement construit à partir des plans de conception de la "voiture record" Type-64. La plupart des pièces mécaniques proviennent de la série de prototypes 38. Le châssis a été fortement renforcé et le moteur a également été retravaillé pour produire environ 40 chevaux-vapeur. Le Type-64 n'était qu'un dessin jusqu'à ce que les trois voitures soient construites.  La carrosserie était également un compromis : la cabine devait ressembler à une voiture KdF, mais le reste était une voiture "record". Le scarabée VW était le Type-60, et le nom "60K10" signifie la conception de carrosserie 10 pour le Type 60 Beetle. Son moteur à quatre cylindres plats développe 50 ch et atteint une vitesse de pointe d'environ 160 km/h (99 mi/h).

La carrosserie a été conçue par le Porsche Büro après des essais en soufflerie pour une voiture de sport V10 qui n'a jamais vu le jour, la Type 114. Dr. Ingr. Porsche a promu l'idée d'inscrire la voiture dans la course Berlin-Rome de 1939 comme un stratagème de relations publiques. Trois voitures ont été fabriquées en aluminium façonné à la main par l'entreprise de carrosserie Reutter. L'un d'eux a été détruit au début de la Seconde Guerre mondiale. Les deux autres ont été utilisés par la famille Porsche. Finalement, ils n'en ont utilisé qu'un seul et ont mis l'autre en réserve.

En mai 1945, les troupes américaines ont découvert celui qui avait été entreposé, ont coupé le toit et l'ont utilisé pour faire une balade en voiture pendant quelques semaines jusqu'à ce que le moteur casse et qu'il soit détruit. La dernière Porsche 64 restante appartenait à Ferry Porsche qui la fit restaurer par Battista Farina en 1947. En 1949, elle fut vendue au pilote autrichien Otto Mathé et avec lui il a remporté le Rallye Alpin en 1950. La dernière fois qu'il l'a conduite en course, c'était aux Monterey Historic Automobile Races à Monterey, Californie, en 1982. Le châssis 38/42, détruit, a également été reconstruit et est maintenant exposé au Peterson Automotive Museum de Los Angeles. 

Otto Mathé a conservé la possession du 38/41 jusqu'à sa mort en 1995 et, deux ans plus tard, le Type 64 a été vendu pour la deuxième fois de son histoire à Thomas Gruber, collectionneur et expert en marques Porsche de Vienne, Autriche. La Porsche Type 64 de 1939 devait être mise aux enchères en août 2019 pendant la Monterey Car Week. RM Sotheby's a prédit un prix de vente "supérieur à 20 millions de dollars", mais n'a pas réussi à vendre à une vente aux enchères entachée par des montants d'enchères mal affichés.

Articles

Aucun article n'est lié à cette fiche pour le moment