Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Renault Frégate

La Renault Frégate est une berline tri-corps produit par le constructeur français Renault.Après la Guerre, Renault cherche à élargir sa gamme qui ...

Renault
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Renault Frégate

La Renault Frégate est une berline tri-corps produit par le constructeur français Renault.

Après la Guerre, Renault cherche à élargir sa gamme qui se limite pour l’instant à la 4L. Il s’agit de contrer Citroën avec sa Traction.
Pierre Lefaucheux lance le projet 108 : Une berline 6 places (banquette à l’avant et à l’arrière) à moteur arrière. Mais à cause de soucis d’ingénierie trop importants, la voiture fut conçue plus conventionnellement, avec son moteur à l’avant.

A sa mise en vente, la Frégate se montre harmonieuse de par ses lignes, dessinées par Robert Barthaud, mais aussi spacieuse et confortable pour les longs trajets.

Malheureusement, le moteur de 2.0L s’avère décevant par ses 60 chevaux pour 1 230 kg. Elle souffre également de problèmes de fiabilité.
En 1952, des modifications sont apportées, dont le train arrière qui est entièrement redessiné. Renault en profite pour diviser la gamme en deux : la Frégate Affaires, le modèle entrée de gamme et la Frégate Grand Luxe qui deviendra la Frégate Amiral.
En 1955, les ventes sont au plus haut et Renault donne à sa Frégate une nouvelle calandre, et un moteur retravaillé qui développe maintenant 64 ch et lui permet d’atteindre 135 km/h.
En 1956, le modèle break « Domaine » est présenté, ainsi qu’un nouveau moteur de 2 141 cc qui développe 77 ch. Cependant, les ventes diminuent face à la nouvelle 203 de Peugeot.
Renault conçoit alors un an plus tard la boite de vitesses semi-automatique « Transfluide ».
Malgré cela, les ventes continuent de diminuer et Renault stoppe la production en avril 1960.

Merci à Axel Legrand pour sa contribution ! 

Articles

Aucun article n'est lié à cette fiche pour le moment