Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Renault RS01 - RS01 77-79

La Renault RS01 est la première voiture engagée par Renault en Formule 1.Cette première implication de Renault en Formule 1 a été r...

Renault
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Renault RS01 - RS01 77-79

La Renault RS01 est la première voiture engagée par Renault en Formule 1.

Cette première implication de Renault en Formule 1 a été réalisée par la filiale Renault Sport. Renault est entré dans les cinq dernières courses de 1977 avec Jean Pierre Jabouille dans sa seule voiture. La Renault RS01 était bien connue pour son moteur turbocompressé Renault Gordini V6 de 1,5 L , le premier turbo régulièrement utilisé dans l'histoire de la Formule Un. La voiture et le moteur de Jabouille se sont révélés très peu fiables et sont devenus une sorte de plaisanterie lors de ses premières courses, gagnant le surnom de "Théière jaune" et n'ayant pas réussi à terminer l'une de ses courses malgré son extrême puissance.

Saison 1977:

La première course engagée par l'équipe, sous le nom d'Equipe Renault Elf, était le GP de France , la neuvième manche de la saison, mais la voiture n'était pas encore prête. Les débuts de l'équipe ont été retardés jusqu'à la manche suivante, le GP de Grande-Bretagne . La première séance de qualification de la voiture n'a pas été un succès et Jabouille s'est qualifié 21e sur 30 coureurs et 26 partants, à 1,62 seconde du piqueur James Hunt dans la Mc Laren. Jabouille a bien couru dans la course, atteignant la 16e place avant que le turbo de la voiture ne tombe en panne au tour 17. L'équipe a raté les Grands Prix d'Allemagneet d'Autriche car la voiture s'améliorait après sa déception britannique. Ils sont revenus pour le GP de Pays-Bas, et les performances qualificatives se sont nettement améliorées puisque Jabouille s'est qualifié dixième. Il a pris un mauvais départ, mais a atteint la sixième place avant l'échec de la suspension au 40e tour.

La mauvaise forme de qualification de l'équipe est revenue en Italie, alors que Jabouille s'est qualifié 20e. Il a couru en dehors du top 10 jusqu'à ce que son moteur tombe en panne au 24e tour, poursuivant leur terrible course de fiabilité. Les choses se sont améliorées à Watkins Glen pour le GP de USA alors que Jabouille s'est qualifié 14e, mais le bon rythme de Zandvoort semblait avoir disparu car il a de nouveau couru en dehors du top 10 avant de se retirer avec encore un autre problème de fiabilité, cette fois l'alternateur, au tour 31. Jabouille n'a pas réussi à se qualifier au Canada; alors que 27 pilotes entraient dans la course, un seul ne se qualifierait pas, et c'était Jabouille alors qu'il se classait dernier, à plus de 7,5 secondes du plus rapide qualificatif Mario Andretti de Lotus, et près de deux secondes derrière son rival le plus proche, Rupert Keegan dans le Hesketh. Après cela, Renault ne s'est pas rendu à la finale de la saison au Japon.

Saison 1978/79 :

L'année suivante ne fut guère meilleure, caractérisée par quatre abandons consécutifs causés par des moteurs soufflés, mais vers la fin de l'année, l'équipe montra des signes de succès. Par deux fois, la RS01 s'est qualifiée 3e sur la grille et bien que la finition soit toujours un problème, elle a réussi à terminer sa première course dans le tour de tête à Watkins Glen vers la fin de 1978, donnant à l'équipe une quatrième place et sa première Points de Formule 1.

L'équipe n'est pas entrée dans les deux premières courses de 1978, en Argentine et au Brésil, mais est revenue pour le GP d'Afrique du Sud à Kyalami. Jabouille a obtenu la meilleure position de qualification de Renault à ce jour, avec la sixième place, à seulement 0,71 seconde derrière la polissière Niki Lauda dans le Brabham. Il a abandonné les points au début de la course avant de se retirer avec des problèmes électriques au 39e tour. À Long Beach, Jabouille s'est qualifié 13e, mais a abandonné car le turbo a de nouveau échoué au 44e tour. Il était douzième en qualifications pour le premier GP de Monaco de l'équipe., et a donné à son équipe sa première arrivée en Formule 1, terminant dixième à quatre tours du vainqueur de la course , Patrick Depailler le vainqueur de la course, Tyrell.

En 1979, la Renault RS10 est devenue la première voiture turbo à remporter un Grand Prix. Elle ne fera que le début de saison, remplacée par la RS10, une nouvelle monoplace intégrant un système d'effet de sol.

Aucun article n'est lié à cette fiche pour le moment