Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Inscrivez-vous

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Connexion

Vous n'avez pas de compte? Inscrivez-vous

Inscrivez-vous

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Connexion

Vous n'avez pas de compte? Inscrivez-vous

Volvo 850

Volvo 850 La Volvo 850 est une voiture produite par le constructeur suédois Volvo 1991 à 1996. Conçue par Jan Wilsgaard, la voiture a été in ...

Volvo
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Versions

Volvo 850 -  R

Volvo 850 - R

Volvo 850 -  TDI

Volvo 850 - TDI

Volvo 850 -  T (Turbo) Platinum

Volvo 850 - T (Turbo) Platinum

Volvo 850 -  T-5R

Volvo 850 - T-5R

Volvo 850 -  GLT

Volvo 850 - GLT

Volvo 850 -  AWD

Volvo 850 - AWD

Volvo 850 -  T-5

Volvo 850 - T-5

Volvo 850

 

La Volvo 850 est une voiture produite par le constructeur suédois Volvo 1991 à 1996. Conçue par Jan Wilsgaard, la voiture a été introduite en berline, le break étant sorti en 1993.

La Volvo 850 a été présentée pour la première fois en juin 1991, marquant un renouveau pour Volvo, avec de multiples caractéristiques sans précédent pour la société ; celles-ci comprenaient un moteur 5 cylindres transversal entraînant les roues avant, un essieu arrière à liaison Delta, un système de protection contre les chocs latéraux et un mécanisme de ceinture de sécurité avant à réglage automatique.

La Volvo 850 a été remplacée par la Volvo S70 et la Volvo V70.


Modèles


Le développement de ce qui allait devenir la série 800 a commencé en 1978. Le "Project Galaxy" a finalement donné naissance à la Volvo 850, à la plus petite série 400, aux nouvelles technologies de fabrication ainsi qu'aux gammes de moteurs Volvo Modular et de boîtes de vitesses M. 

850


La Volvo 850 a été introduite en Europe en juin 1991, en tant que voiture de l'année-modèle 1992. Elle a été lancée avec le slogan "Une voiture dynamique avec quatre innovations uniques", qui faisait référence au moteur transversal à cinq cylindres nouvellement développé, à l'essieu arrière Delta-link, au système de protection contre les chocs latéraux (SIPS) et à l'enrouleur de ceinture de sécurité à réglage automatique pour les sièges avant. Au départ, seule la berline était disponible, portant le badge 850 GLT, et était proposée avec un choix de moteurs 2,5L ou 2,0L 20V.

En 1992, la 850 a été introduite aux États-Unis en tant que modèle 1993, devenant ainsi la première voiture à traction avant (FWD) de Volvo sur le marché américain. Une grande variété de modèles Volvo 850 ont été vendus, les modèles de première génération ayant été produits entre 1993 et 1994. On y retrouvait notamment un modèle Bi-Fuel alimenté au GNC et un modèle 850 à moteur diesel portant le label 850 TDI. La 850 était disponible en version berline et break, avec une transmission manuelle à 5 vitesses ou automatique à 4 vitesses.

Pour la 850, Volvo a créé ce qu'elle a appelé une "suspension arrière semi-indépendante Delta-link". Volvo détenait un brevet américain pour les coussinets de l'essieu arrière qui se compriment sous la charge, donnant à la Volvo 850 une direction arrière passive. L'automobile a également un faible rayon de braquage, 10,2 m, et est considérée comme très maniable. En comparaison, les Volvos de grande taille ultérieures avaient un rayon de braquage de 11,9 m.

La version break du 850 a été mise en vente en février 1993, sur tous les marchés. La berline 850 dispose d'un espace intérieur de 2,80 mètres cubes. C'est un peu plus que les 2,78 mètres cubes de la Classe E de Mercedes-Benz 2004, même si la voiture est raisonnablement compacte à l'extérieur. Cet espace est obtenu en montant le moteur 5 cylindres en ligne transversalement (de gauche à droite de la voiture) sous le capot. Tous les modèles 1993 850 étaient équipés de série d'un équipement complet, avec un toit ouvrant et un rehausseur pour enfant intégré dans l'accoudoir arrière.

 

Intérieur de la Volvo 850

 

À partir de 1994, tous les modèles 850 suivants ont subi un lifting, qui a subtilement modifié l'aspect visuel de la voiture, avec de nouveaux pare-chocs avant et arrière, de nouveaux phares et clignotants à l'extérieur et un nouveau tableau de bord à l'intérieur. La même année, la 850 break a reçu le "Grand prix japonais du bon design" décerné par le ministère du commerce international et de l'industrie. En août 1994, la 850 Turbo (850 T) a été introduite pour l'année modèle 1994. La 850 Turbo bouclait le 0 à 100 km/h en 7,1 secondes. En termes de caractéristiques techniques, Volvo est passé de moyeux à 4 boulons à des moyeux à 5 boulons, a rendu l'ABS standard sur tous les marchés et a introduit un nouveau système de climatisation. D'autres options ont été proposées au cours de la commercialisation du modèle, notamment un système de contrôle de la traction, un intérieur en cuir, un toit ouvrant électrique en verre, des sièges électriques, des sièges chauffants, un système de télédéverrouillage, une climatisation automatique et une transmission automatique.

À partir de l'année-modèle 1995, Volvo a introduit les coussins gonflables SIPS sur la 850 ; ces coussins étaient inclus en série sur les modèles Turbo de 1995, et étaient en option pour un supplément de 500 $ sur les autres modèles 850, ce qui a fait de la Volvo 850 la première voiture produite en série au monde à être équipée de coussins gonflables latéraux. Le SIPS est devenu un équipement standard pour toutes les nouvelles Volvo à partir de l'année modèle 1996. En 1995, la Volvo 850 a été classée quatrième véhicule le plus sûr du marché par l'Insurance Institute for Highway Safety.


En 1996, une édition "Platinum" du 850 Turbo était disponible. La peinture extérieure de ces modèles était de couleur platine perle métallique et comportait des roues spéciales en alliage de 16 pouces. L'intérieur était équipé de sièges en cuir et d'accents en noyer buriné. Seuls 1 500 de ces modèles ont été importés pour le marché américain.

 

850 T-5R


Pour 1995, l'édition spéciale limitée 850 T-5R a été proposée, et a connu un succès commercial, ce qui a conduit Volvo à produire une deuxième série en 1996. A l'origine, elle devait s'appeler 850 Plus 5. Le véhicule était basé sur la 850 Turbo, utilisant le moteur B5234T4 avec une ECU spéciale (Bosch #628 en U. S et #629 en UE) qui ajoutait une pression de suralimentation supplémentaire de 2 psi (0,1 bar) du turbocompresseur, donnant au moteur une puissance supplémentaire de 18 ch (13 kW ; 18 PS) pour un total de 243 ch (181 kW) et 250 lb⋅ft / 340 N⋅m de couple. Le moteur a été accouplé à une transmission automatique à 4 vitesses ou à une transmission manuelle à 5 vitesses, cette dernière n'étant pas disponible aux États-Unis. La T-5R était réputée pour être un break de chasse; malgré son aspect carré et discret, elle affichait un coefficient de traînée de 0,29 et était capable d'accélérer de faire le 0 à 100 km/h en 5,8 à 6,0 secondes (selon la transmission et le type de carrosserie). La vitesse maximale était limitée électroniquement à 244,9 km/h. Le véhicule était équipé en série de pneus Pirelli P-Zero, offrant une adhérence latérale de 0,88 g. Le réglage du moteur a été développé en collaboration avec Porsche, tout comme la transmission et d'autres éléments du groupe motopropulseur. Porsche a également participé à la conception de certains éléments de l'intérieur, comme les sièges en Alcantara. Ces voitures étaient livrées de série avec presque toutes les caractéristiques disponibles, seules quelques options - telles que les sièges arrière chauffants - étaient disponibles. Sur le marché nord-américain, seules deux options pouvaient être choisies, un changeur Alpine 6 CD monté dans le coffre et des roues de 16 pouces sans frais pour une conduite plus douce et plus confortable et une meilleure maniabilité dans la neige lorsque des pneus toutes saisons sont utilisés.

L'ensemble T-5R de 1995 comprenait également un pare-chocs avant avec spoiler, un aileron arrière, des jupes latérales, des seuils de porte en aluminium poli, des sièges spéciaux en cuir graphite et en Alcantara, et un intérieur noir avec des accents de grain de bois de noyer profond. Les versions jaune et noire étaient toutes deux dotées du même intérieur noir comme seul choix. La T-5R possède un badge supplémentaire à gauche du "850" sur le coffre, appelé "The Motorsport badge". La roue de route standard était le "Titan" 17×7 à 5 rayons, gris titane. 1995 est la seule année où le modèle a été étiqueté "T-5R" ; l'année suivante, Volvo ayant reconnu la popularité du véhicule, le modèle a été renouvelé avec la désignation "850R".

Le T-5R était équipé d'airbags latéraux installés dans les coussins de siège. Les airbags latéraux ont été intégrés au reste de la gamme Volvo l'année suivante en option, et sont devenus standard un an plus tard ; d'autres fabricants ont rapidement suivi le mouvement. La voiture a également été équipée d'un premier exemple de feux de jour. De plus, tout comme la 940, elle était équipée de ceintures de sécurité à trois points aux cinq places assises (auparavant, les voitures n'avaient qu'une ceinture abdominale pour le siège arrière central). Le T-5R utilisait également le système de diagnostic OBDII, un an avant que l'OBDII ne devienne une norme automobile.

6964 T-5R ont été produits dans le monde, dont les plus gros marchés étaient l'Allemagne (1433), l'Italie (914 ; 2,0 turbo), les États-Unis (876), le Japon (749), les Pays-Bas (489), le Royaume-Uni (440), la Suède (321), l'Espagne (185) et le Canada (103).

La 850 T-5R de 1995 était limitée dans le choix des couleurs de la peinture extérieure :

 - Jaune Crème : 2 537 dans le monde entier, y compris les berlines et les breaks. Seules 346 berlines de cette couleur ont été importées aux États-Unis, et seulement 49 breaks. Le jaune crème a été commercialisé sur le marché australien sous le nom de "Faded Yellow" pour compenser l'implacable soleil australien. Les fabricants de Göteborg connaissaient la technologie de peinture des années 1990 et savaient qu'elle ne conserverait pas son éclat profond au fil du temps, d'où l'astucieux descriptif marketing "Faded Yellow" (jaune délavé).
 - Stone Black : 2 516 dans le monde, berlines et breaks confondus.
 - Vert olive métallisé - 1 911 dans le monde entier, berlines et breaks confondus.
La distribution des couleurs a été limitée dans certains pays, c'est-à-dire que tous les pays n'ont pas reçu les trois couleurs, la Norvège n'ayant reçu que le jaune.

Deux T-5R blancs, deux Aubergine et trois gris ont également été produits. Les voitures blanches et aubergines étaient des voitures de pré-production alors que les grises ont été produites sur demande spéciale pour le marché arabe. Les deux aubergines, au moins une T-5R grise et au moins une T-5R blanche, étaient encore immatriculées en Suède en 2014.


850 R


Au printemps 1996, Volvo a lancé une nouvelle Volvo 850 à hautes performances en remplacement de la T-5R en édition limitée, qui a connu un énorme succès. Volvo ne voulait pas de successeur direct à la T-5R, mais en raison de son succès, ils décidèrent de développer un nouveau modèle à hautes performances. La nouvelle voiture, basée sur la T-5R, a été appelée la 850 R, sera disponible en édition berline ou break sportif.

Les seules couleurs disponibles étaient le rouge vif, le noir pierre, le gris perle foncé, l'olive perle foncé, la turquoise perle et le blanc polaire. Sur le marché américain, seules les couleurs Bright Red, Polar White et Black Stone étaient disponibles. Le jaune crème est abandonné pour la 850 R. La berline est dotée d'un nouveau becquet arrière, désormais de série sur le break. Les améliorations intérieures comprennent des sièges avant "sport" fortement rembourrés de style baquet (centre en Alcantara avec traversins en cuir), des intérieurs de porte en Alcantara, un volant en cuir bicolore, des plaques de seuil en acier inoxydable pour la 850 et des tapis estampillés "R". Un amplificateur de 200 watts a également été ajouté au système audio à 8 haut-parleurs, ainsi que la possibilité d'avoir un lecteur CD SC-805/815 dans le tableau de bord (certains marchés).

Pour une durée limitée en 1996 seulement, Volvo a proposé une nouvelle boîte de vitesses manuelle à usage intensif conçue spécifiquement pour le 850 R (hors marché américain), appelée M59, qui comportait un différentiel à glissement limité à accouplement visqueux. En outre, les voitures équipées de la M59 étaient équipées du moteur 5 cylindres de 2,3 litres B5234T4, doté d'un turbo TD04HL-16T plus puissant, d'un collecteur et d'un refroidisseur d'air de turbo redessinés, d'un écu unique avec Motronic 4.4, d'un capteur de pression de carburant amélioré et d'un embrayage renforcé. Ces modifications ont permis aux voitures à transmission manuelle de produire 250 ch (186 kW) et 350 N⋅m (258 lb⋅ft) contre 240 ch (179 kW) et 330 N⋅m (243 lb⋅ft) pour la transmission automatique.

En raison des contraintes imposées par le gouvernement italien sur le volume du moteur, les 850 R vendues en Italie étaient basées sur le 850 Turbo de 2,0 litres. La transmission était la norme AW/50-42 utilisée dans tous les 850 américains, la M59 étant disponible dans d'autres pays.

 

850 AWD


En novembre 1996, Volvo a lancé la 850 AWD. Disponible en 1997, elle n'était disponible qu'en configuration break, disposait de la transmission intégrale de série et n'était disponible que sur certains marchés. Toutes les voitures étaient équipées du nouveau moteur turbo de 2,5 litres développant 190ch. La seule transmission disponible était une boîte manuelle à 5 vitesses. La hauteur de conduite a été légèrement augmentée par rapport aux modèles à traction avant, un essieu arrière multibras nouvellement développé avec une suspension arrière à correcteur d'assiette était de série. Les caractéristiques visuelles comprenaient des garde-boue avant et arrière, l'échappement sortant à l'arrière droit avec le pare-chocs prévu pour des sorties doubles et un marquage spécifique de la transmission intégrale.

 

Sport automobile


Volvo s'est associé à Tom Walkinshaw Racing (TWR) en 1994 pour construire une 850 Estate (break) Super Touring Car destinée à participer au British Touring Car Championship (BTCC). Malgré de nombreuses critiques, la 850 Estate a obtenu de bons résultats, avec - pour les meilleurs classements - une 3e place en qualifications et une 5e place en course. Les 850 breaks étaient conduites par Rickard Rydell et Jan Lammers et Volvo termina huitième au classement des constructeurs du championnat 1994. En 1995, TWR a construit une version berline, le passage de la break à la berline étant principalement dû aux changements de la réglementation du BTCC concernant les aides aérodynamiques, qui ont effectivement mis fin à toute chance de compétitivité du break. Avec Rickard Rydell et Tim Harvey au volant, les 850 berlines se sont qualifiées 12 fois en pole position et ont remporté six courses, Volvo se classant troisième au championnat des constructeurs. En 1996, une berline 850 améliorée a participé au championnat avec Rickard Rydell et Kelvin Burt au volant, remportant cinq courses. Volvo a de nouveau terminé à la troisième place du championnat des constructeurs. À cette époque, Volvo a également participé à la catégorie Super Touring avec la 850 à travers l'Europe et en Australie.

En Australie, Volvo Dealer Racing a engagé un 850 T-5 pour Peter Brock et Tony Scott dans la course de voitures de série James Hardie 12 Hours 1994 à Bathurst, terminant 25e. Elle est entrée dans le championnat australien de super-tourisme avec une version break pilotée par Scott en 1995 et une berline 850 de Brock en 1996 et de Jim Richards en 1997. Deux voitures ont été engagées dans la Bathurst 1000 de 1997.

Articles

Aucun article n'est lié à cette fiche pour le moment

Commentaires

Vous devez être enregistré pour pouvoir commenter.

Se Connecter