Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Porsche 924 - Turbo

Les dirigeants de Porsche ont vite compris la nécessité d'une version plus performante de la 924, qui pourrait combler l'écart entre la 924 de base et ...

Porsche
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Porsche 924 Turbo

Les dirigeants de Porsche ont vite compris la nécessité d'une version plus performante de la 924, qui pourrait combler l'écart entre la 924 de base et la 911. Ayant déjà trouvé les avantages des turbocompresseurs sur plusieurs voitures de course et sur la 911 Turbo de 1975, Porsche a choisi d'utiliser cette technologie pour la 924 et a finalement introduit la 924 Turbo comme modèle de 1978.

Porsche a commencé avec la même VW EA831 2.0 L I4 d'Audi, a conçu une toute nouvelle culasse (assemblée à la main à Stuttgart), a réduit la compression à 7,5:1 et a conçu un turbocompresseur KKK K-26 pour elle. Avec une poussée de 69 kPa (10 psi), la puissance est passée à 168 ch (125 kW) à 5500 tr/min et 181 lb⋅ft (245 N⋅m) de couple à 3500 tr/min. Le moteur de la 924 Turbo pesait environ 65 lb (29 kg) de plus, ce qui a entraîné une révision des ressorts avant et des barres anti-roulis. La répartition du poids était maintenant de 49/51 par rapport au chiffre original de 924 (48/52 de l'avant vers l'arrière).

Afin de rendre la voiture plus fonctionnelle et de la distinguer de la version atmosphérique, Porsche a ajouté un introduit une prise d'air NACA dans le capot et des prises d'air dans le panneau d'insigne sur le nez, des jantes en alliage de 15 pouces, des freins à disque aux quatre roues avec moyeux à cinq branches et une transmission à cinq rapports. Les roues plates forgées de 16 pouces du style utilisé sur la 928 étaient optionnelles, mais les spécifications de montage étaient celles de la 911 avec laquelle la 924 partageait les déports de roues. En interne, Porsche l'appelait "931" (conduite à gauche) et "932" (conduite à droite), tout comme la 911 Carrera Turbo, qui avait été "Type 930". Ces désignations sont couramment utilisées par les aficionados de 924

Le moteur turbocompressé VW EA831 a permis à la 924 d'atteindre des performances étonnamment proches de celles de la 911 SC (180 ch (134 kW)), en partie grâce à un poids plus léger, mais aussi en raison de problèmes de fiabilité, notamment parce que le grand public ne savait pas comment utiliser, ni entretenir, un turbo qui était, selon les conceptions actuelles, une configuration primitive.

Un turbocompresseur refroidi uniquement par l'huile moteur a entraîné une courte durée de vie des composants et des problèmes d'étanchéité. Pour remédier à ces problèmes, Porsche a proposé une 924 Turbo Série 2 révisée (bien que l'insigne se lisait encore "924 turbo") en 1979. L'utilisation d'un turbocompresseur plus petit fonctionnant à un régime de suralimentation plus élevé, une compression légèrement plus élevée de 8:1 et un système d'injection de carburant amélioré avec allumage DITC déclenché par le volant d'inertie ont amélioré la fiabilité et porté la puissance à 174 ch (130 kW ; 176 CV).

En Amérique du Nord, la 924 Turbo est arrivée à la fin de 1979 pour l'année modèle 1980. Elle écopait d'un poids supplémentaire, en raison des gros pare-chocs et autres équipements de sécurité imposés par le gouvernement fédéral, et d'une puissance moindre en raison de contrôles stricts des émissions. La puissance était de 143 ch (107 kW), soit près de vingt pour cent de moins que le modèle européen. Pour l'année de fabrication 1981, la puissance a légèrement augmenté à 154 ch (115 kW) et la transmission a été remplacée par une transmission à configuration en H régulière.

Aucun article n'est lié à cette fiche pour le moment