Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Audi Audi R8C

Avec l'Audi R8, la marque inaugure un tout nouveau chapitre un dans sa longue et fructueuse histoire. Après des succès remarquables ...

Audi
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Audi R8C LM

Avec l'Audi R8, la marque inaugure un tout nouveau chapitre un dans sa longue et fructueuse histoire. Après des succès remarquables en rallye, aux États-Unis et dans les courses de voitures de tourisme, Audi fait sa première apparition aux 24 Heures du Mans en 1999. Audi a ainsi relevé l'un des plus grands défis du monde du sport automobile et en terminant troisième et quatrième dès sa première année, et a jeté les bases d'une période prospère en endurance.

Deux versions de l'Audi R8 ont été créées pour 1999 : la R8R ouverte (roadster) et la R8C fermée (coupé). L'avantage de la R8C fermé, grâce à son bon coefficient de traînée, était sa vitesse de pointe plus élevée que sa consoeur. En revanche, les règles ont permis à la R8R «open top» d'être équipée de pneus plus larges. Cela signifiait moins d'usure des pneus, ce qui nécessitait moins de changements de pneus pendant la course.

Alors que l'Audi Sport Joest Racing a préparé et couru sur la R8R pendant de long mois avant les 24h du Mans de 1999, a même vu de belles performances valider leur efforts de préparation (3e et 5e au 12 heures de Sebring) - l'Audi Sport UK, sur l'Audi R8C n'a effectué ses premiers essais que quelques semaines avant la pré-qualification obligatoire du Mans en mai, sur un circuit froid et désert de Snetterton.

Les deux versions de la R8 avaient une monocoque en fibre de carbone, et le corps entier était également en Kevlar léger mais très résistant. Audi a engagé le spécialiste italien Fondmetal comme partenaire technologique pour l'aérodynamique, si vitale au Mans. Le châssis de la R8C a été développé en collaboration avec la filiale britannique d'Audi RTN (Racing Technology Norfolk) basée à Hingham près de Norwich.

L'Audi R8 1999 était propulsée par un nouveau moteur turbo Audi V8 d'une cylindrée de 3,6 litres. Avec la restriction de débit d'air spécifiée dans la réglementation, le moteur a développé plus de 550 ch. La boîte de vitesses à six rapports installée longitudinalement avec sélection séquentielle était un autre nouveau développement.

La décision de développer l'Audi R8 a commencé à l'automne 1997. Presque exactement un an plus tard, Audi Sport a lancé un programme complet de tests et de développement qui a abouti à la version II R8R, intégrant de nombreuses améliorations détaillées.

Après son test réussi dans la course de 12 heures de Sebring en mars 1999, de nouveaux essais intensifs ont eu lieu avant la pré-qualification du Mans. Les deux R8R ont été engagées au Mans par Audi Sport Team Joest, déjà quatre fois vainqueurs du Mans.

En juin 1999, Audi a obtenu des résultats impressionnants lors de ses débuts au Mans. Les deux Audi R8R ont terminé troisième et quatrième. Le directeur général d'Audi, le Dr Franz-Josef Paefgen, a déclaré: «Ce résultat est meilleur que prévu et nous reviendrons l'année prochaine.»

Rarement auparavant, il y avait eu une course des 24 Heures du Mans si forte en assistance constructeur. Seulement la moitié des 46 voitures qui ont pris le départ ont atteint la ligne d'arrivée après près de 5 000 kilomètres et regardées par une foule de plus de 200 000 personnes.

Le directeur des sports d'Audi, le Dr Wolfgang Ullrich, était ravi que les Audi R8R «ouvertes» aient relevé le défi. Il a déclaré: "Pour un nouveau venu au Mans, c'est un très bon résultat."

Les deux Audi R8R figuraient dans le top 10 dès le départ et ont pu s'améliorer avec des temps au tour cohérents. À mi-chemin, l'Audi n ° 8 était troisième, sur le même tour de l'éventuelle voiture gagnante.

La R8C a réussi a se hisser à la 19e place avant qu'un problème de boîte de vitesses ne retienne la voiture hors de la piste pendant près de quatre heures.

Articles

Aucun article n'est lié à cette fiche pour le moment