Lamborghini 350 -  GTS
Lamborghini 350 -  GTS
Lamborghini 350 -  GTS
Lamborghini 350 -  GTS
Lamborghini 350 -  GTS
Lamborghini 350 -  GTS

Lamborghini 350 - GTS

Lors du salon de l'automobile de Turin de 1965, une 350 GT différente fut exposée. Touring avait conçu et construit un cabriolet dans le même esprit que le le coupé et l'...

Lamborghini

Résumé

Histoire

Histoire de la Lamborghini 350 - GTS

Lors du salon de l'automobile de Turin de 1965, une 350 GT différente fut exposée. Touring avait conçu et construit un cabriolet dans le même esprit que le le coupé et l'avait baptisé 350 GTS (aussi appelé 350 GT Spyder). Seulement deux exemplaires furent construits à l'origine. L'une exposée sur le stand Touring (la noire/verte émeraude 0328), la seconde, peinte en or sur brun, exposée sur le stand Lamborghini, châssis 0325.

Lamborghini 350 -  GTS
Lamborghini 350 -  GTS
Lamborghini 350 -  GTS

Seulement quelques modifications mineures furent apportées à la GT pour en faire la GTS. En supprimant le toit, les vitres furent modifiées et le coffre fut ainsi redessiné. Le tableau de bord et la console centrale de ces GTS ont également été légèrement modifiés et sont encore plus travaillés que ceux de la version GT.

Touring conçut également un toit rigide pour cette voiture, dans l'optique de la produire en petite série. Rappelons qu'à cette époque, Touring traversait une période très difficile, n'assurant la production que de ces deux voitures. Ferruccio souhaitait également créer une voiture silencieuse, utilisable par tous les temps, avec des performances de haut niveau, le cabriolet ne s'imposait donc pas. Il existe quelques photos d'époque du châssis 0328 avec son hardtop. 

La voiture dorée 0325 fut livrée avec le moteur #0304. Dans sa livrée Nocciola Metalizzato Nitro et intérieur brun Testa di Moro, elle fut immatriculée à Milan, en Italie, avant d'être expédiée à Kaplan New York le 30 mars 1966. En 1979, elle fut mis en vente par Ed Ulrich pour 39 000 dollars. Elle fut alors repeinte dans une teinte blanc/crème et équipée des deux phares scellés 400 GT 2+2, probablement pour se conformer à la réglementation américaine. Elle fut ensuite vendue à Al Burtoni qui l'équipa de plaques d'immatriculation personnalisées "350-GTS". Ce dernier l'a conservé pendant près de 30 ans avant que Valentino Balboni ne la restaure dans sa configuration d'origine pour la collection du suisse Albert Spiess sur une période de six mois.

La 0328 reçut le moteur 0283 et fut terminée dans une livrée Nero Acrilico avec intérieur verde. Elle fut livrée à Odin à Madrid en Espagne le 26 mars 1966, puis présentée au Salon de l'automobile de Barcelone en 1966 avec des plaques espagnoles. En 1972, elle changea de mains et fut repeinte en rouge. Son hardtop noir était encore avec la voiture quand elle fut cédée en 1982 au Prince Altani d'Arabie Saoudite (notez qu'elle fut proposée à la vente en 1980 aux Pays-Bas par Rudy Pas). La rumeur veut qu'Ubaldo Sgarzi ait inspecté la voiture à Marbella avant qu'elle ne soit envoyée à l'usine pour une restauration complète à la fin des années 80, durant laquelle elle retrouvera sa couleur noire initiale.

En 1982, Automobili Lamborghini SpA a effectué une conversion sur une 350 GT - châssis 0160 et moteur 1395 - pour un client français. Le propriétaire est resté anonyme et nous n'avons aucunes traces de la troisième 350 GTS. Certaines sources indiquent que la 350 GTS noire vue à l'usine dans les années 80 était en fait la voiture 0328 du Prince Altani lors de la restauration.

Images

Lamborghini 350 -  GTS
Lamborghini 350 -  GTS
Lamborghini 350 -  GTS
Lamborghini 350 -  GTS
Lamborghini 350 -  GTS
Lamborghini 350 -  GTS

Estimation

Utiliser notre technologie unique pour connaître le vrai prix de marché de sa voiture