Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Peugeot 401

La Peugeot 401 est la dernière née de la série -01. Elle est présentée en 1934 (en même temps que la 601) mais ne dure...

Peugeot
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Peugeot 401 

Histoire 

La Peugeot 401 est la dernière née de la série -01. Elle est présentée en 1934 (en même temps que la 601) mais ne durera pas dans le temps puisqu'elle est remplacée dès 1935 par la 402. 

Tout comme la 201, le modèle 401 qui concurrence les Renault Primaquatre et Vivaquatre, est précurseur. Il dispose de deux roues avant indépendantes, ce qui améliore nettement la tenue de route. 
De plus, avec ses deux empattements et ses variantes de carrosseries, la 401 peut être proposée à une large clientèle, ce qui la positionne sur différents marchés. 

D'un point de vue mécanique, la 401 est équipée d'un moteur quatre cylindres en ligne de 1720 cc avec une boite de vitesses 3 rapports. La puissance était portée à 44 chevaux, ce qui permettait à la belle Française d'atteindre les 100 Km/h, une vitesse tout à fait honorable à l'époque. 

Malgré sa courte carrière, la 401 a été légèrement restylée en 1935, la poupe a notamment adopté une forme bombée qui lui a valu le nom de "queue de castor". En plus de cette modification, les phares ont été abaissés et les ailes arrières "re-galbées". L'ensemble des modification a offert plus de fluidité à la ligne de la 401. 

Un succès commercial 

Avec ses différentes versions disponibles et la possibilité d'acheter un châssis nu pour le faire habiller chez le carrossier de son choix, Peugeot a réussi à convaincre bon nombre d'acheteurs. La voiture n'était pas forcément réservée à une "élite", les artisans étaient par exemple ciblés puisque la 401 a été proposée dans une version commerciale équipée d'un hayon et livrée sans pare chocs avant.
Certains chauffeurs de taxis ont également profité de ristournes avantageuses effectuées par Peugeot pour conduire leurs clients en 401. 
L'ensemble de ces facteurs a fait de ce modèle une réussite commerciale, Peugeot ayant écoulé 13.545 exemplaires en seulement quelques mois. 

Elle est finalement stoppée en 1935, lorsque la 402 fût dévoilée. En fait, la présentation d'une certaine Citroën Traction cette même année a contraint Peugeot a commercialisé rapidement la 402 qui présentait plus d'arguments pour concurrencer l'autre star Française...