Renault 4 CV -  Ferlec (Automatique)
Renault 4 CV -  Ferlec (Automatique)
Renault 4 CV -  Ferlec (Automatique)

Renault 4 CV - Ferlec (Automatique)

La production en série intervient en septembre 1956 alors que le modèle avait été présenté au salon 1954. Ce dispositif peut équiper tous les modèles moyennant un supplément de pri...

Renault

Histoire

Histoire de la Renault 4 CV - Ferlec (Automatique)

La production en série intervient en septembre 1956 alors que le modèle avait été présenté au salon 1954. Ce dispositif peut équiper tous les modèles moyennant un supplément de prix. La suppression de la pédale d’embrayage sur une petite voiture de série marque une étape importante dans l’évolution pratique de l’automobile. Le serrage du disque de friction entre les deux plateaux s’effectue grâce à l’action d’un électroaimant alimenté par la dynamo. La pédale d’embrayage est retirée au profit d’un interrupteur, placé sous le levier de vitesses, qui assure automatiquement la commande de l’embrayage. Un bouton inverseur, placé sur le dessous du support du tableau de bord, permet de brancher l’embrayage sur la batterie pour profiter du frein moteur lors d’une descente prolongée ou pour immobiliser la voiture en côte. Extérieurement, la signature « Embrayage automatique Ferlec » apparaît sur le capot arrière. Ce principe est repris en 1992 sur la Twingo Easy !

Renault 4 CV -  Ferlec (Automatique)Renault 4 CV -  Ferlec (Automatique)Renault 4 CV -  Ferlec (Automatique)

Images

Renault 4 CV -  Ferlec (Automatique)Renault 4 CV -  Ferlec (Automatique)Renault 4 CV -  Ferlec (Automatique)

Estimation

Utiliser notre technologie unique pour connaître le vrai prix de marché de sa voiture