Mecanicus utilise les cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur et proposer du contenu publicitaire adapté. En cliquant sur Accepter, vous validez cette utilisation. Plus d'infos en cliquant ici

Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus
Mecanicus

Alfa Romeo 1750 GT Am

La Giulia 1750 GT Am est née dans les ateliers Autodelta de Settimo Milanese d'où proviennent les meilleures Alfa Romeo destinées aux courses.<...

Alfa Romeo
Home
Histoire
Images
Videos
Articles

Alfa Romeo 1750 GT Am

La Giulia 1750 GT Am est née dans les ateliers Autodelta de Settimo Milanese d'où proviennent les meilleures Alfa Romeo destinées aux courses.

En 1970, avec une concurrence de plus en plus rude et une classe Tourisme de moins de 2 litres de plus en plus demandée, Alfa Romeo décide de faire encore évoluer le projet Giulia GTA. Le point de départ est la version USA 1750 de la 1750 GT Veloce. Ce véhicule est doté d’un système d’injection indirecte Spica au lieu de carburateurs double corps, une solution nécessaire pour respecter les rigoureuses exigences américaines en matière d’émissions.

Cent exemplaires de série de la Giulia 1750 GT Veloce USA suffisent pour obtenir l’homologation en Groupe 2, mais une quarantaine d’exemplaires de course de la GT Am sont produits par Autodelta en 1970 et 1971. Contrairement à la Giulia Sprint GTA et à la GTA 1300 Junior, la GTAm n'a pas été construite par Alfa Romeo, n'a jamais été disponible en usine et n'a jamais reçu son propre numéro Tipo.

Outre les voitures construites par Autodelta, des équipes de course et des ateliers privés ont commandé des pièces d'Autodelta et ont effectué les conversions eux-mêmes sur des autos déjà existantes. Pour cette raison, et en raison de l'absence d'une série spécifique de numéros de châssis, le nombre total de GTAm construits est difficile à vérifier. Selon les sources, une quarantaine d'entre eux ont été construits par Autodelta et convertis dans des ateliers.

Habitacle allégé au maximum, présence éventuelle de portes en aluminium et d’un système Lucas remplaçant l’injection Spica, tête à double bougie avec soupape à 45° et pistons modifiés faisant monter la compression à 11 : 1 : la puissance augmente considérablement par rapport aux GTA. De 195 chevaux environ, elle atteint les 220 chevaux à 7 200 tours/minute. 

L’Alfa Romeo 1750 GT Am se distingue au Championnat d’Europe des voitures de tourisme 1970 grâce à Toine Hezemans, qui remporte la victoire à Monza, Budapest, Brno et Jarama, tandis que De Adamich et Picchi arrivent en tête dans la 6 Heures du Nürburgring et que Picchi l’emporte à Zandvoort.

En 1971, la dernière évolution voit le jour : l’Alfa Romeo 2000 GT Am. La cylindrée reste la même, mais la puissance augmente et atteint les 240 chevaux à 7 500 tours/minute. La vitesse de pointe est quant à elle de 230 km/h. Le Championnat d’Europe des voitures de tourisme 1971 est à nouveau dominé par Alfa Romeo. Le Néerlandais Toine Hezemans remporte une nouvelle fois le titre en gagnant à Monza, Brno et Zandvoort. Avec Van Lennep, il remporte la 6 Heures du Nürburgring et le Paul Ricard, tandis qu’il gagne à Spa-Francorchamps avec Facetti.

Toutes les Alfa Romeo d’endurance, et les GTA en particulier, partagent une caractéristique curieuse : les photos de course montrent toujours des couleurs différentes à l’avant du véhicule, parfois sur une seule partie de la carrosserie. L’explication, très simple, est liée au fait que plusieurs véhicules couraient en même temps. Malgré leur taille, les numéros apposés sur le capot et les portières étaient insuffisants pour les mécaniciens et les pilotes, qui avaient besoin de savoir d’un seul coup d'œil quel véhicule était en train de rentrer au stand. Le large bandeau blanc, jaune ou bleu à l’avant du véhicule leur permettait ainsi de le reconnaître de loin, y compris en cas de mauvaise visibilité.

En 1972, les règles de la FIA ont changé et la GTAm ne pouvait plus courir avec des ouvrants en aluminium en épreuves FIA.

Articles

Aucun article n'est lié à cette fiche pour le moment