Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A

Alfa Romeo GTV6 - 2.5 Group A

L'Alfa Romeo GTV6 2.5 Group A est apparue en 1982. Elle fut destinée à la compétition en Groupe A et N, sur piste et rallye.  Malgré une victoire au Rallye du Danube, l...

Alfa Romeo

Histoire

Alfa Romeo GTV6 2.5 Group. A

L'Alfa Romeo GTV6 2.5 Group A est apparue en 1982. Elle fut destinée à la compétition en Groupe A et N, sur piste et rallye. 

Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A

Malgré une victoire au Rallye du Danube, le développement de la Gp.4 Alfetta Turbodelta n'a pas été poursuivi car Carlo Chitti, ingénieur en chef d'Autodelta, s'intéressait davantage aux voitures de sport et à la F1. Avec l'introduction imminente de la Giulietta Turbo et de la GTV 6, le département compétition se préparait à s'adapter au changement de catégories d'homologation FIA pour les voitures de série des groupes 2 et 4 vers les groupes N et A. La GTV 6 a donc logiquement prit le relais de la Turbodelta, et fut préparée aux spécifications groupes N et A.

Les succès en course se sont rapidement enchaînés pour la GTV6 Group A, comprenant quatre titres de suite en Championnat européen des voitures de tourisme (1982-85), un titre en Championnat britannique des voitures de tourisme en 1983 piloté par Andy Rouse, ainsi que de nombreuses autres victoires compétitions nationales en France et l'Italie (rallye et piste).

En 1986, Alfa Romeo GTV 6 a été l'une des voitures de rallye les plus rapides du groupe A. La même année la production de la GTV 6 a cessé et Alfa Romeo s'est tourné, pour la compétition en groupe A vers les berlines 75/Milano, qui étaient basées sur le même châssis à boîte-pont arrière. Cependant, l'année 1986 a également vu la GTV 6 remporter l'une de ses plus belles victoires en rallye, lorsque l'exemple d'Yves Loubet a remporté le Groupe A lors du tragique Tour de Corse 1986 et s'est classé 3ème au classement général parmi les monstrueuses voitures à quatre roues motrices du Groupe B.

Parmi les caractéristiques spéciales des autos de compétition, on trouve un moteur de 2,5 litres fortement préparé avec allumage modifiés ainsi qu'un arbre à cames Autodelta de course, délivrant 240 ch. Un réservoir spécial fut fabriqué en collaboration avec Pirelli et enfin un échappement court latéral fut adopté.

Derrière les roues bimétalliques Canonica se cachent des triangles en alliage léger offrant une suspension plus rigide et plus solide. La réduction du poids est le mot d'ordre de la préparation pour la compétition : la GTV6 n'y a pas échappé, son tableau fut allégé et dépouillé au maximum, quant à son arceau FIA en alliage, il ne pèse que 15 kg. 

La puissance de freinage est assurée par des pièces issues des Formule 1 Brabham, avec quatre étriers de frein F1 à l'avant et deux freins F1 Girling extra larges à l'arrière - avec disques ventilés.

Images

Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A
Alfa Romeo GTV6 -  2.5 Group A

Estimation

Utiliser notre technologie unique pour connaître le vrai prix de marché de sa voiture